A Vias le P. L. U. , y en a plus… ou presque

En effet le PLU de la commune semble rencontrer certains problèmes.
Lors d’un récent Conseil Municipal, le Maire affirmait : “A présent que nous avons un excellent PLU… ”. Or, de tout cela il n’en est rien et Monsieur le Maire le savait fort bien.
Le Préfet de l’Hérault a décrété que le PLU de VIAS n’était pas en conformité avec la loi sur plusieurs points; la position du Préfet a été suivie par le Tribunal Administratif de Montpellier en février 2018.

La commune de Vias ayant fait appel de cette décision, la Cour d’Appel Administrative de Marseille s’est prononcée le 5 avril et a approuvé en tous points la décision du Tribunal Administratif de Montpellier (lire l’arrêt de la Cour d’Appel Administrative de Marseille à cette date).
Ces éléments qui peuvent être considérés, avec juste raison, comme très importants n’ont pas été communiqués par le Maire de Vias ni aux élus municipaux, ni aux Viassois.
Ce qui est contesté, c’est le nouveau découpage des zones constructibles présenté par la commune. En effet la commune de Vias avait cru, par le biais du PLU, élargir considérablement les zones constructibles sur des secteurs de Vias Plage mais aussi à l’Est du Village.
Il faut savoir que Monsieur le Maire au vu de ces désaveux a fait un recours auprès du Conseil d’Etat, ce qui,sauf véritable séisme de la loi, n’a aucune chance de changer quoi que ce soit, mais à ses yeux de permettre de gagner du temps… et de signer des permis de construire ou d’aménager sur les zones contestées.
Pourquoi ce coûteux acharnement ?
Monsieur Le Maire, dans son ardent désir d’entreprendre et de transformer notre village en station balnéaire haut de gamme, veut attirer les investisseurs et intensifier l’habitat, mais pourquoi cela malgré les divers avertissements reçus ?
Monsieur le Maire a un pressant besoin d’argent pour la commune et veut faire rentrer un maximum de taxes d’aménagement pour boucler son budget.
Il est un fait que les terrains concernés sur Vias Plage sont, pour partie, propriété de Viaterra (ex-SEBLI) et que la valorisation de ces derniers aurait pour effet de diminuer sensiblement la dette de la commune à Viaterra.
Alors ce ne sont apparemment que des motivations positives pour la commune, pourquoi s’y opposer ?
Nous devons nous y opposer car si le recours au Conseil d’Etat est suspensif quant à la décision préfectorale, les effets de celle-ci seront rétroactifs en cas, fort probable, comme nous l’avons dit plus haut, de confirmation de l’arrêté préfectoral.
Si de nombreux frais et investissements ont été réalisés et que l’obligation est faite d’annuler, voire de détruire, les investisseurs, les acquéreurs seront en droit de demander des dédommagements conséquents à la commune de Vias.
Monsieur le maire, Maître Jordan DARTIER, avocat auprès du Barreau de Béziers ne peut ignorer les risques qu’il fait courir à la commune et la position qui est la sienne d’autoriser, voire parfois d’inciter à construire sur ces zones, est irresponsable et, selon ses motivations, peut être considérée comme lourde de conséquences.                                     Déjà au début des années 2000 nous avons connu l’annulation de l’extension de la ZAC Farinette, l’affaire n’est pas close, mais nous savons qu’en mars 2014 cela avait coûté à la commune la bagatelle de 2 millions d’euros. Le solde est en cours…

18/8/2018

Publié dans Non classé | 5 commentaires

Quand circulation rime avec agression …

Encore un record battu, celui de la plus longue file d’attente sur les axes menant et permettant de traverser Vias. Les décisions municipales en matière de circulation et de diminution de places de parking n’ont vraisemblablement pas réussi à fluidifier et réguler les déplacements les jours de marché. On peut même raisonnablement penser qu’elles n’ont fait qu’empirer les choses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En effet, les nouveaux sens de circulation ne semblent pas résorber le flux des véhicules, et le parking des écoles, moitié en chantier, moitié occupé par le grand marché n’offre plus qu’un nombre de places symbolique.

Si l’opposition d’avant 2014 avait un sens inné de la critique mordante, elle semble avoir moins de talent à la mise en pratique.

A côté de cela, on peut noter ici et là une tension palpable pour qui se jette dans ce flot de voitures : le 13 août une viassoise est violemment prise à partie au parking d’une grande surface, le 15 c’est une altercation entre un véhicule et un piéton au niveau de la station d’essence, les exemples sont de plus en plus nombreux. La gendarmerie dans le premier cas, la police municipale dans le deuxième tente de ramener le calme. Aucune plainte ne sera relevée, une sera refusée, (tant qu’aucune agression physique constatable n’est observée, c’est parole contre parole.)

Pourtant, se faire insulter, malmener ne devrait pas faire partie des risques encourus par de simples passants.

Sans parler des nombreuses voitures qui tournent quand même à gauche à la patte d’oie, les policiers municipaux n’étant présents que les jours de marché.

Alors ? Nerveux les touristes ? Certains, peut-être. Plus violents que d’habitude ? Forcément, les crétins aussi prennent des vacances, (cela soulage au moins leurs voisins et collègues de travail) mais il s’agit là d’une minorité.

16/8/2018

Publié dans Non classé | Un commentaire

Des vélos, toujours des vélos, encore …

Victime de son succès, et amplifiée par les difficultés de circulation en voiture, la marée de vélos qui déferle vers le giratoire de la Fraternité et le Boulevard de la Liberté dévoile l’insuffisance des parkings vélos. Malgré un effort supplémentaire appréciable, il reste encore du chemin à faire…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans les villes d’Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique…, on a bien mesuré et accompagné cette évolution écologique pour les courts trajets.

Allez, ne désespérons pas, à Vias ça devrait rouler pour le vélo, 2020 n’est pas loin. Un cycliste est aussi un électeur, sensible à des projets porteurs d’avenir… mais allergique aux promesses qui retombent en même temps que la fièvre électorale !

16/8/2018

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Du bon point au bonnet d’âne ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Des Viassois en colère….

La colère gronde dans notre village au niveau des quartiers limitrophes de la voie 612 : Estagnol, Croix de Fer, Fauvettes et rues adjacentes.

La colère gronde depuis le 29 juin au matin lorsque, à leur réveil, les riverains ont découvert avec stupeur un pylône d’environ 40 mètres surplombant leurs habitations. Un pylône érigé pendant la nuit !!!

 

Il s’agit d’un pylône recevant l’antenne –relais de l’opérateur FREE et qui devrait accueillir également en fin d’année les antennes SFR et BOUYGUES.

De très nombreuses habitations se trouvent impactées par sa présence sur le plan environnemental et visuel.

Sur le plan sanitaire la situation est préoccupante pour ne pas dire grave. Les habitations les plus proches « baignées »  si l’on peut dire par les champs  électromagnétiques radio fréquences sont à moins de 100 mètres. Or récemment le Centre International de recherche sur le cancer a classé ces mêmes champs dans la catégorie des « cancérogènes possibles », on peut comprendre l’émoi des riverains. L’Agence Européenne de l’Environnement précise quant à elle, que « les indices ou niveaux de preuves scientifiques d’effets biologiques nocifs sont suffisants pour invoquer l’application du principe de précaution et des mesures préventives ».

C’est en vertu de ce principe de précaution, compte-tenu du risque sanitaire mais aussi compte-tenu du préjudice esthétique, détérioration de l’environnement et de la dévalorisation de leurs biens immobiliers que des riverains ont décidé de créer un collectif de défense contre l’implantation de cette antenne. Le collectif contre l’antenne de l’Estagnol comporte à ce jour une cinquantaine de membres.

Leur première réunion publique a eu lieu le 12 juillet à la Vigneronne. Monsieur le Maire, la première adjointe et l’élu chargé des travaux étaient présents. Les membres du collectif et du comité de quartier ont reproché le manque de communication, de réunion d’information et de concertation avec la population concernée au moment du choix du lieu d’implantation de cette antenne en application des décrets ministériels d’ août et septembre 2016 et note interministérielle de 2017.

Le collectif demande l’enlèvement du pylône et le déplacement de l’antenne dans un lieu éloigné des habitations.

Monsieur le Maire s’est engagé à organiser rapidement une réunion tripartite entre l’opérateur, la mairie et le collectif.

Affaire à suivre….                   Le collectif contre l’antenne de l’Estagnol

PS: toute personne concernée qui désire rejoindre le collectif peut le faire par mail , en précisant ses coordonnées à l’adresse :     voisinvias   @    yahoo.com (sans espace)

28/7/2018

Publié dans Non classé | Un commentaire

Quelle stratégie ?

Voilà 4 ans déjà que la commune de Vias marche sur la tête.

Prenons un peu de recul et essayons de comprendre les grands axes de la stratégie de nos élus…

Une remise en état de la station laissée à l’abandon depuis de trop nombreuses années était impérative à Farinette. Une étude en ce sens avait d’ailleurs été réalisée par la précédente municipalité.

Si les plages et le tourisme sont aujourd’hui le poumon économique de Vias, une saine gestion de la commune voudrait que d’autres activités soient soutenues par la Mairie.

Qu’allons-nous avoir à Farinette à la fin du programme, prévu initialement pour 2019, mais reporté depuis à 2022 ? Ou plus tard, voire aux calendes grecques.

Les « images en 3D non contractuelles » diffusées lors des différentes présentations semblent devoir être oubliées aujourd’hui.

À ce jour l’aménagement apparaît comme devant se limiter à un investissement total de 12 Millions d’Euros subventionné à hauteur de 2 677 500 d’Euros par la Région. (subvention versée à l’issue de la réalisation de l’intégralité du programme).

Pendant ce temps-là, les Viassois constatent tous les jours les difficultés des services municipaux à remplir leur mission. Les employés des services administratifs et des services techniques se trouvent quotidiennement confrontés à un manque de moyens flagrant pour exécuter leurs tâches.

Depuis 2014, la dégradation de la voirie est visible, les travaux entrepris ne sont pour la plupart pas terminés, traînent en longueur, sont souvent à reprendre.

Les anecdotes les plus inquiétantes circulent dans Vias : ainsi, et cela se serait produit à plusieurs reprises: un chauffeur se présente avec le camion chez un fournisseur de la Mairie pour enlever de la marchandise commandée par des services de la Mairie. Il lui est répondu de revenir quand les factures en retard seront réglées!!!

Les marquages de signalisation routière ne sont pas entretenus et le risque d’accident en est multiplié. Qui sera responsable ?

Le Boulevard Gambetta, dont les réseaux souterrains ont étés refaits voilà plus d’un an, ressemble plus aujourd’hui à un « sentier vicinal » qu’à une artère de circulation dans notre village.

Ainsi tout semble aller à vau l’eau. Peu de choses faites et rien de vraiment terminé.

Était-il vraiment judicieux d’endetter dangereusement la commune pour les 25 prochaines années afin de réaliser un aménagement pompeux et peu réaliste de notre station balnéaire ?

Vias Plage est une station touristique qui comprend 31 campings qui hébergent à eux seuls près de 80% des visiteurs de l’été et dont le principal objectif est de fournir, en interne, un maximum d’aménagements pour retenir leur clientèle dans leurs murs.

Une station propre et accueillante serait beaucoup plus adaptée aux besoins de Vias. Des pistes cyclables dignes de ce nom, des espaces verts et un regain d’authenticité attireraient et fidéliseraient une clientèle familiale en recherche de calme et de repos.

Vias, notre village

L’argument touristique de notre commune est la mer, le soleil et la plage, Rendons nos plages agréables et accessibles, évitons de les encombrer de paillotes parfois très mal situées.

Il n’y a pas et nous ne pouvons raisonnablement pas envisager qu’il y ait un jour une structure hôtelière importante à Vias qui seule pourrait justifier le niveau d’investissement entrepris.

Mais il est vrai que nous avons un Maire qui décide et entreprend tout seul. La rationalité et le raisonnement ne semblent pas devoir entrer en ligne de compte.

« J’ai dit et ce sera », telle est la devise qui règne aux affaires de la commune en ce moment.

26/7/2018

Publié dans Non classé | 5 commentaires

Plus de cirque avec animaux à Vias !

Depuis trois étés un cirque s’arrête à Vias. Nous avions déjà exprimé notre inquiétude de voir des fauves enfermés dans des cages exiguës en plein soleil par 35° (Controverse autour d’un cirque). Le cirque Zanetti est connu pour des manquements vis à vis de l’arrêté du 18 mars 2011 réglementant les cirques avec animaux. Il est interdit dans de nombreuses villes et leur nombre ne cesse d’augmenter.

Nous interpelons à nouveau les élus viassois pour  que tous les spectacles d’animaux soient interdits dans notre commune.

Vous pouvez intervenir sur ce blog ou partager sur les réseaux sociaux ou en signifiant votre mécontentement directement à la mairie de Vias.

21/7/2018

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Traversée de Vias compliquée, ça c’est fait !

Le retour en arrière, ça aussi c’est fait !

Depuis que,  M. le Maire a cru bon de passer outre le référendum sur la circulation à Vias nous sommes revenus plus de 20 ans en arrière…
Après une très longue attente des Viassois fut enfin créé la déviation de la RN 112; celle-ci mettait fin aux interminables bouchons de Vias connus dans toute la France.

Désormais, exit les feux tricolores d’avant 1995, ce sont deux stops (un dans chaque  sens) qui ont été installés pour « réguler » la circulation. Et bien ce samedi matin, la traversée de Vias était redevenue, comme avant, à nouveau impossible et nous ne sommes qu’au tout début de l’été et le premier week end des vacances !!!


Quelle belle image progressiste de notre commune !

7/7/2018

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Vias : Circulation en folie !!!

Ça y est, comme VmV et les murmures de la rumeur l’avaient annoncé, les sens de circulation sont en train de changer.

Dans quel but ? Selon quel plan ? Comme d’habitude aucune information de la part de la mairie. A l’époque l’Union Viassoise avait oublié de vous dire que notre avis, c’est juste tous les 6 ans. Et entre temps, on peut faire des référendums, mais les résultats passeront directement à la poubelle …

Au jour d’aujourd’hui on peut déjà relever une partie du Boulevard de la Liberté qui passe de fait à sens unique, la D912 tronquée par deux stops, et le chemin des Claux qui change de sens …

N’hésitez pas à signaler d’autres surprises si vous en trouvez, nous essaierons d’informer au mieux. Et, pour vous y retrouver, et bien, faites au mieux … Et bon courage pour cet été

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Non classé | 7 commentaires

Boulevard, sens inique

La démocratie, ça ne s’use que … si l’on ne s’en sert pas ! C’est probablement ce qu’a dû se dire notre maire tout puissant lorsqu’il nous a envoyé son référendum sur le boulevard, tel un scud dans le désert.

Mais si les raisons du référendum restent obscures, le résultat fut plus limpide que le cristal :

NON ! à plus de 60 % ont déclaré les Viassois .

Hé bien il semblerait que la démocratie soit à Vias vouée à l’usure, car s’il se murmurait de-ci de-là que le boulevard à sens unique allait se faire (au moins partiellement) envers et contre tous. Il nous est tombé sous la plume une lettre de la mairie, avertissant les commerçants du secteur que le sens de circulation allait être modifié incessamment sous peu.

Les panneaux de signalisation seraient déjà au hangar municipal. Il n’y aurait donc plus qu’à …

Du coup, celui qui viendrait de la mer, se verrait contraint de contourner Vias par le Boulevard Gambetta pour aller à la poste ou aux écoles par exemple.

Si cela devait se vérifier quelle injure à la démocratie ! Quel pied de nez aux Viassois et au respect de leur avis !

Si au sommet des institutions communales on ne respecte plus la voix de la population, quel moyen de s’exprimer va-t-il nous rester ?

24/6/2018

Publié dans Non classé | 5 commentaires