Cours de statistiques pour les nuls

Monsieur le Maire se lance dans la campagne pour un second mandat. Pris de court dans la même semaine par l’annonce de la création d’une association Vias Pluriel dont l’objet est la constitution d’une liste pour les prochaines élections municipales et par la démission « soudaine » de 3 des membres du Conseil Municipal dont la première adjointe, l’adjoint à la culture et une conseillère municipale qui annoncent eux aussi partir en campagne, le maire a voulu réagir en diffusant un tract « bilan » de son mandat puis en réunissant quelques journalistes pour une conférence de presse. Comme à son habitude, habile dans ses propos, le maire, entouré des quelques irréductibles qui lui restent, a essayé de justifier son bilan et d’y associer les démissionnaires, leur envoyant au passage un « si ils ont attendu 5 ans et 6 mois et qu’ils ont voté, pendant cette période, nos projets c’est qu’ils y étaient favorables ». Les  Viassois(e)s ont largement commenté cet événement qui est, il faut bien le dire, exceptionnel pour notre commune. Cela fait 4 démissionnaires, avec un premier au début du mandat, au bilan de Jordan Dartier, ce qui n’est pas rien pour quelqu’un qui dit travailler avec ardeur au bien-être de ses habitant(e)s et pour l’intérêt général. Monsieur Dartier a divisé, pour ne pas dire dressé les viassois(e)s (les un(e)s contre les autres). C’est une situation unique dans l’histoire (à portée de mémoire humaine du moins).

Sans passer point par point, l’ensemble de ses propos, l’un d’entre eux mérite d’être corrigé. Après avoir énuméré la liste des travaux, expliqué encore que l’endettement n’existait pas à Vias, il évoque les statistiques du bilan sécurité et la délinquance.

Sans commenter les chiffres réels que nous ne connaissons pas, ni relativiser le travail, souvent ardu, des agents de la police municipale, monsieur le Maire, qui a ce don de faire croire ce qu’il décide de faire croire, annonce une baisse de la délinquance à Vias, entre 2018 et 2019, de 40 %, correspondant à  la baisse de 30% d’atteintes volontaires à l’intégrité physique (soit aux personnes) et de 10% de celle d’atteintes aux biens. On peut constater effectivement une baisse sensible, mais pas besoin de statisticien pour comprendre que ce pourcentage total annoncé est faux (Il ne peut pas être inférieur à 10% ni supérieur à 30%). En voici la preuve…

Imaginons, une personne maladroite qui fait la vaisselle. Sur 100 assiettes elle en casse 30 et sur 100 verres, elle en casse 10, est-ce que, pour autant il y aura 40% de vaisselle en moins ? Bien sûr, que non. Il va falloir réagir et trouver quelqu’un d’autre pour le lavage, mais cela ne fait, si l’on peut dire, que 40 éléments de vaisselle en moins sur les 200, soit 20% de moins (la moitié du chiffre annoncé) ! A noter le résultat dépendra aussi et c’est très important du nombre des actes de délinquances de chaque catégorie et ceci pour les 2 années, ce que, malignement le Maire n’indique pas !

Ainsi, monsieur le Maire, déforme la vérité quand il tente d’expliquer, depuis le début de son mandat, que la commune ne s’endette pas et que tout va bien à Vias, les chiffres et les personnes….

25/9/2019

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Cours de statistiques pour les nuls

  1. Le Beffroi dit :

    Chacun remarquera, dans la lecture du tract de candidature du Maire le sens de l’humour de ce dernier lorsqu’il parle des réalisations de son mandat…
     » Le développement de la vidéo protection et la création d’un centre superviseur »
    Là encore il n’aurait pas tendance à prendre les Viassois pour des andouilles?

  2. L'observiassois dit :

    Le tract de Maître DARTIER parmi une longue énumération des « bienfaits à la commune » apportés durant ce mandat cite  » la construction d’une Halle des sports ».
    Pourquoi ne pas préciser que celle-ci e inaugurée en présence de Jean RAYNAUD dont elle doit porter le nom?
    Mais finalement la première ouverture au public se fera le vendredi 27 septembre pour une réunion publique du lancement de la campagne électorale 2020.
    Peut-on en déduire que durant cette campagne « Il va y avoir du sport »?

  3. Lo cigal statisticien et comptable dit :

    Quand on a quelques éléments de statistiques (ça s’apprend au Lycée), n’importe lequel des lycéens sait très bien que l’on ne peut pas ajouter des pourcentages ! C’est comme si au marché de Vias vous ajoutiez de carottes et des navets …
    Il doit bien exister dans la littérature un bouquin intitulé « Les statistiques pour les nuls ».
    Quant à la référence permanente de Monsieur le Maire au non-endettement de la commune, il faut savoir qu’il opère une prestidigitation comptable en diminuant le montant des emprunts souscrits du montant des subventions reçues. Ce qui est totalement loufoque ! Si vous empruntez 1 million d’euros et que vous obteniez 200 000 euros de subvention, vous aurez toujours à rembourser 1 million d’euros. CQFD, comme nous disait notre prof de maths à l’école des cigalous.

  4. Foltaire dit :

    Sous la bannière de l’Union Viassoise, monsieur Dartier ne représente pas la société civile. En effet, l’Union Viassoise est l’émanation d’un parti, le P.R., Parti Républicain. Monsieur Dartier n’a-t- pas défendu ardemment François Fillon lors des dernières présidentielles ? Alors, à Vias, lors de cette campagne des municipales, on peut s’attendre à toutes les basses manœuvres politiciennes, en particulier la désinformation-manipulation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.