VIAS, VILLAGE DE CAMPAGNE

Il a peut-être suffi que Patrick Houlès se déclare candidat aux élections municipales (de mars 2020, rappelons-le) pour que ça commence à se bousculer au portillon.

Si le 4 septembre, l’équipe et l’association Vias Pluriel se présentaient aux Viassois à la salle de la vigneronne, voilà qu’en l’espace de quelques jours nous avons eu droit à : une démission, une candidature et, plus attendu, un désir de rester encore six ans !

Le tract de Olivier Cabassut, peut être perçu autant comme une justification que comme un règlement de compte. Les pendules sont remises à l’heure de façon assez « brute » et laissent supposer un ras-le-bol de feu notre adjoint à la culture.

Notons que dans son rôle, O. Cabassut nous a régalé par de magnifiques spectacles à l’Ardaillon, (bon, heuh, surtout la première année quand même).

Par contre chacun appréciera à sa façon le « délai » qu’il lui a fallu, à lui et à sa co-équipière, pour réaliser leur erreur en suivant Me Dartier : cinq ans et demi, ce n’est plus de la patience, c’est de l’aveuglement !

Surtout si l’on pense que ces deux démissions dans la foulée de celle de M Martinez, auraient fini par mettre un terme aux excès et débordements qu’ils reprochent à présent à M Dartier … (un excès de démissions aurait provoqué des élections anticipées, et sauvé Vias du chaos)

Moins surprenant aura été le dernier tract, émanant de l’équipe « Dartier ». Un peu à la remorque sur ce coup, il nous annonce son désir de repartir à la conquête de Vias, dans un flot d’auto satisfactions qui aura peut-être du mal à convaincre :

Il évite les sujets qui ont beaucoup fâché dernièrement : la dette record de plus de 12 millions d’euros, et la construction aussi anarchique que frénétique à laquelle il livre Vias sans scrupules.

Voilà en tout cas l’électeur au courant : La campagne est lancée ! Vive le débat démocratique, pourvu qu’il reste aussi correct que serein.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à VIAS, VILLAGE DE CAMPAGNE

  1. Le Nouvel obs dit :

    Et le « Maire l’Esbrouffe » quand il se lance, il se lance.
    Après un tract diffusé dans Vias, sans doute par des bénévoles, Un petit encart dans le quotidien rubrique locale, une interview auprès du Midi Libre et dernière à ce jour la dernière une interview Hérault Tribune…
    A ce rythme là, la date des élections arrivera vite à Vias.

  2. Lo cigal analyste dit :

    Faisons un peu d’analyse politique (ça ne mange pas de pain et c’est parfois amusant).
    A ce jour, nous avons au moins trois listes en présence, en attendant mieux.
    Attardons-nous sur les intitulés de deux listes actuellement en campagne. La liste de M. Cabassut n’a pas encore précisé son intitulé, mais cela ne devrait pas tarder …
    Le maire actuel, fier de son bilan (!) intitule (modestement) sa liste « Jordan Dartier 2020 » ; nous sommes là dans un raisonnement qui se rapproche dangereusement du culte de la personnalité, culte déjà connu dans l’histoire mondiale.
    Une autre liste s’intitule « Vias, Pluriel » Double référence au village, à la commune dont cette liste voudrait s’occuper pendant 6 années : c’est très logique de mettre en avant le sujet de ses préoccupations, cette liste veut s’occuper du village et elle veut le faire dans le respect de la pluralité de cette commune et de ses habitants.
    Attendons l’intitulé de la liste montée par M. Cabassut et Mme Corbier (deux ex-adjoints pendant 5 ans et 6 mois de Monsieur le Maire actuel) pour en faire une analyse poussée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.