Micocouliers, mi…crevés

Il y a un mois, nous nous inquiétions pour les micocouliers du parking des écoles. Aujourd’hui nous les pleurons.

Leurs feuilles sèchent et tombent !

Est-ce normal au mois de juin ?

Qui viendra au secours de ces pauvres arbres dont l’arrosage automatique n’a pas été branché et qui sont en train de crever ?
Est-il besoin de rappeler que, dans nos régions de grand soleil, alors que la pluie a manqué en automne et au printemps, les arbres sont les garants de la fraîcheur ?
Sans parler du gaspillage de fonds publics et de leur mauvaise gestion….

27/06/2019

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Micocouliers, mi…crevés

  1. Scipion Marius dit :

    Comme le relevait fort justement un article VMV du mois de mai « Tronçonator n’a pas la main verte ».
    En fait, c’est même pire, cet acharnement contre les arbres de la part de cette municipalité interpelle, ce n’est pas du tout anodin et cela en dit long, à leur détriment, sur la personnalité des individus qui la composent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.