La Valasse

L’usine de biométhanisation (Procédé de traitement des matières organiques par fermentation sans oxygène pour récupérer du biogaz type méthane)  de La Vallasse, implantée sur la commune de Montblanc devrait être mise en fonction dans les prochains mois. Cette unité de traitement des déchets affectera  les habitants de Vias et de Bessan de par ses nuisances olfactives qui, bien souvent, seront nauséabondes.

Dès l’annonce de son implantation les populations concernées s’étaient mobilisées ainsi que les conseils municipaux des 2 communes avec les Maires alors en fonction. Leurs efforts ont été mis en commun  pour entamer une procédure visant à interdire cette implantation qui risque d’engendrer des nuisances graves dans divers domaines.

Un procédé semblable existe déjà sur l’agglomération Montpelliéraine. 15 ans après, cette exploitation ne trouve toujours pas un équilibre économique et cause de graves nuisances aux riverains malgré de coûteux investissements. A ce jour les problèmes y demeurent, car non résolus.

Le stockage et le traitement des déchets pour la biométhanisation de La Vallasse peuvent causer et engendrer divers désagréments. Le premier d’entre eux étant les émanations d’effluves nauséabonds qui inonderont très souvent le village de Vias (selon le sens du vent). Il est à craindre aussi des ruissellements mal maîtrisés qui répandront des produits nocifs sur des zones agricoles, notamment viticoles. La nappe Astienne qui alimente Vias en eau potable  sera-t-elle préservée ?

Est-il précisé aux futurs acheteurs des nombreux programmes immobiliers sur Vias qu’à 3 km à vol d’oiseau de là va ouvrir une importante station de traitement des déchets par biométhanisation ?

En 2014, lorsque le nouveau Maire surnommé depuis, “Le Bétonneur de Vias” , s’est installé en Mairie. La procédure engagée par son prédécesseur et la Maire de Bessan avait trouvé un écho favorable auprès des instances judiciaires. Le nouveau maire de Vias, dès les premiers mois de mandat,  a abandonné les poursuites au nom de la commune, laissant la Mairie de Bessan seule face aux problèmes.

Qui assumera les responsabilités si les conséquences redoutées de l’installation de La Vallasse se révélaient exactes » ? Les autorités Préfectorales et l’Etat seraient impliquées sans aucun doute, puisqu’au nom d’une politique de désendettement le service public est mis de plus en plus souvent entre les mains du privé.

Quelles seront alors les responsabilités du Conseil Municipal et de son maire actuel (2019) qui par leur décision d’interrompre la procédure ont joué un rôle essentiel dans la réalisation et l’exploitation de cette usine ?

Les Viassois doivent savoir, Monsieur le Maire devra expliquer les raisons qui l’ont amené à prendre cette dangereuse décision.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à La Valasse

  1. Astérix dit :

    Mais voyons donc Monsieur Dartier est son équipe ont abandonné toute procédure pour faire des économies.
    Depuis 2014 Jordan DARTIER à toujours aller devant les tribunaux pour de mauvais procès fait aux Viassois, aux salariés de la Mairie, aux anciens élus, même au Préfet de lHerault. Procès très souvent perdus, toujours onéreux….
    Mais pour la Vallasse, pour défendre les intérêts des citoyens Viassois Jordan DARTIER s’efface courageusement.

  2. Foltaire dit :

    En 2008, Montpellier a inauguré l’usine de méthanisation « Amétyst » dont le coût des investissements successifs voisine les 100 millions d’Euros!!! Une simple visite de cet établissement permet de comprendre et de sentir les dysfonctionnements dénoncés par le collectif des riverains…
    Afin d’assurer la transparence dans la gestion de La Vallasse et de protéger la qualité de vie de notre commune, il serait nécessaire que l’autorité préfectorale mette en place une C.L.I.S., Commission Locale d’Information et de Surveillance.

  3. Foltaire dit :

    Pour plus de précision, la C.L.I.S. est actuellement dénommée C.S.S., Commission de Suivi de site.

  4. Lo cigal biométhanisé dit :

    Il serait sûrement intéressant, pour une bonne information des Viassois, que les opposants au projet de biométhanisation fassent apparaître leurs solutions alternatives pour gérer les déchets ménagers et autres.
    Car ces déchets existent et il ne suffira pas de faire la danse du ventre devant les poubelles pour les traiter.
    Ces traitements ne peuvent être que communautaires : il est loin le temps où chaque commune devait gérer elle-même ses déchets (heureusement d’ailleurs !).
    Alors, vos idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.