Quelle stratégie ?

Voilà 4 ans déjà que la commune de Vias marche sur la tête.

Prenons un peu de recul et essayons de comprendre les grands axes de la stratégie de nos élus…

Une remise en état de la station laissée à l’abandon depuis de trop nombreuses années était impérative à Farinette. Une étude en ce sens avait d’ailleurs été réalisée par la précédente municipalité.

Si les plages et le tourisme sont aujourd’hui le poumon économique de Vias, une saine gestion de la commune voudrait que d’autres activités soient soutenues par la Mairie.

Qu’allons-nous avoir à Farinette à la fin du programme, prévu initialement pour 2019, mais reporté depuis à 2022 ? Ou plus tard, voire aux calendes grecques.

Les « images en 3D non contractuelles » diffusées lors des différentes présentations semblent devoir être oubliées aujourd’hui.

À ce jour l’aménagement apparaît comme devant se limiter à un investissement total de 12 Millions d’Euros subventionné à hauteur de 2 677 500 d’Euros par la Région. (subvention versée à l’issue de la réalisation de l’intégralité du programme).

Pendant ce temps-là, les Viassois constatent tous les jours les difficultés des services municipaux à remplir leur mission. Les employés des services administratifs et des services techniques se trouvent quotidiennement confrontés à un manque de moyens flagrant pour exécuter leurs tâches.

Depuis 2014, la dégradation de la voirie est visible, les travaux entrepris ne sont pour la plupart pas terminés, traînent en longueur, sont souvent à reprendre.

Les anecdotes les plus inquiétantes circulent dans Vias : ainsi, et cela se serait produit à plusieurs reprises: un chauffeur se présente avec le camion chez un fournisseur de la Mairie pour enlever de la marchandise commandée par des services de la Mairie. Il lui est répondu de revenir quand les factures en retard seront réglées!!!

Les marquages de signalisation routière ne sont pas entretenus et le risque d’accident en est multiplié. Qui sera responsable ?

Le Boulevard Gambetta, dont les réseaux souterrains ont étés refaits voilà plus d’un an, ressemble plus aujourd’hui à un « sentier vicinal » qu’à une artère de circulation dans notre village.

Ainsi tout semble aller à vau l’eau. Peu de choses faites et rien de vraiment terminé.

Était-il vraiment judicieux d’endetter dangereusement la commune pour les 25 prochaines années afin de réaliser un aménagement pompeux et peu réaliste de notre station balnéaire ?

Vias Plage est une station touristique qui comprend 31 campings qui hébergent à eux seuls près de 80% des visiteurs de l’été et dont le principal objectif est de fournir, en interne, un maximum d’aménagements pour retenir leur clientèle dans leurs murs.

Une station propre et accueillante serait beaucoup plus adaptée aux besoins de Vias. Des pistes cyclables dignes de ce nom, des espaces verts et un regain d’authenticité attireraient et fidéliseraient une clientèle familiale en recherche de calme et de repos.

Vias, notre village

L’argument touristique de notre commune est la mer, le soleil et la plage, Rendons nos plages agréables et accessibles, évitons de les encombrer de paillotes parfois très mal situées.

Il n’y a pas et nous ne pouvons raisonnablement pas envisager qu’il y ait un jour une structure hôtelière importante à Vias qui seule pourrait justifier le niveau d’investissement entrepris.

Mais il est vrai que nous avons un Maire qui décide et entreprend tout seul. La rationalité et le raisonnement ne semblent pas devoir entrer en ligne de compte.

« J’ai dit et ce sera », telle est la devise qui règne aux affaires de la commune en ce moment.

26/7/2018

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Quelle stratégie ?

  1. Mulier Michelle dit :

    Il serait grand temps aussi qu’un éclairage public soit installé le long de la route qui mène des Campings de la Côte Ouest à Europark. Cela devient de plus en plus dangereux pour les piétons qui désirent se rendre à pieds au Parc d’attractions. Pas de trottoir et pas de lumière. A quoi sert la taxe de séjour payée aux Campings ?? Combien rapporte cette taxe de séjour sur une année ???

  2. Foltaire dit :

    En 2022, la rénovation de l’Avenue de la mer à Farinette coûterait 12 millions d’Euros !!!
    Mais c’est 3 fois le prix du théâtre de l’Ardaillon !!!
    Encore celui-ci est-il très utile aux Viassois pour les spectacles, les repas associatifs, les réunions… en bref, l’Ardaillon est la vie même de la commune, la déclinaison de l’agora grecque (fermée) dans notre commune…

    Farinette rénovée à 12 millions d’Euros deviendra, l’hiver, le théâtre des mouettes rieuses…
    Heureuses mouettes qui pourront remercier les contribuables !

  3. Le Beffroi dit :

    Pas de surprises à Vias!
    Voilà maintenant déjà 3
    ans que j’entends les « pleurs » des contribuables, inquiets pour l’avenir de la commune. Aujourd’hui, les Viassois interrogent les autorités de tutelle.
    Monsieur le préfet vous avez été alerté sur la gestion aventureuse de notre commune, mais vous avez répondu, Monsieur le Maire en copie, que « les chiffres de la commune traduisaient une gestion qui n’était pas préoccupante »?

    Les chiffres non, mais pour l’évolution des chiffres il en va différemment, aujourd’hui la commune vend tout ce qui peut être vendu, après avoir eu recours à toutes les « basses manoeuvres comptables » pour dissimuler la réalité.

    Résultat: 12 millions de dettes; plus de maîtrise de l’eau, du tourisme, de l’éclairage public, de la propreté du village…. et bien d’autres services communaux en berne. Fort heureusement nous avons une Avenue de la Méditerranée flambant neuve tout au long des 220 mètres refaits laborieusement durant l:’hiver 2017-2018.

  4. Anonyme dit :

    Et le manque de trottoir ainsi que les voitures garées comme des Sagouine avenue du Clôt devient intolérable. Que fait le maire pour poser des PV a tous ceux qui se garent mal? En plus cela rapporterait a la mairie… C’est a ce demander si il vaut mieux être Viassois ou étranger a la commune

  5. Anonyme dit :

    Les automobilistes qui se garent des deux côtés de l’avenue du Clot vous répondront qu’ils en ont le droit puisqu’il n’y a aucun panneau l’interdisant. Ils sont cons mais dans leur bon droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.