Il court il court le DGS

Il court il court notre DGS (Directeur du Grand Silence).

Il n’est pas passé par là, il ne semble pas être ici non plus. Face à un tel silence de la part de la Municipalité, le conditionnel reste bien sûr de rigueur. Il aurait donc cessé ses fonctions depuis peu. Retraite anticipée ? Démission ? Promotion ? Difficile à dire tant le parcours du personnage est assez … fumeux : Démissionné par le maire d’Agde, de Guyane il part en laissant le maire face aux tribunaux, à Villeneuve-lès-Béziers il part quasiment « sous les jets de pierres » comme l’indiquait un article du Midi- Libre. Et il est, malgré cela, embauché dès 2014 par le tout nouveau maire de Vias. Et le voici à nouveau « porté disparu ».

En l’absence de toute information, on peut à minima se poser la question justement : pourquoi ce silence ?

Nous avons juste reçu une information par laquelle le contrat du DGS de la commune avait été annulé par le Tribunal Administratif à la demande du Préfet. Un appel à candidature a été lancé et à ce jour aucune candidature ne semble avoir été retenue. L’intérim semble assuré par un membre de l’encadrement…

Vias Mon Village reste à l’écoute et ne manquera pas de vous tenir informé des évolutions éventuelles de l’affaire.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Il court il court le DGS

  1. Lo cigal gère le personnel de la Mairie dit :

    « NOTE DE SYNTHESE N° 4a : MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS DU PERSONNEL COMMUNAL
    Rapporteur : Gilbert GIMBERNAT
    M. le Maire propose au Conseil municipal de modifier le tableau des effectifs du personnel communal par le recrutement d’un fonctionnaire sur un emploi permanent de catégorie A, pouvant être éventuellement occupé par un agent contractuel selon l’article 3-3 2 0 de la Loi n o 84-53 du 26 janvier 1984 autorisant le recrutement d’un contractuel sur un emploi de catégorie A lorsque les besoins des services ou la nature des fonctions le justifient et sous réserve qu’aucun fonctionnaire n’ait pu être recruté dans les conditions prévues par la loi.
    Création :
    -Attaché Principal, catégorie A (IB 979 — IM 793), primes et indemnités instituées par l’assemblée délibérante-Fonction de Directeur Général des Services – Bac + 3 à 5, expériences sur postes similaires – Poste à temps complet.
    Il est donc demandé au Conseil municipal de modifier le tableau des effectifs du personnel communal en conséquence.
    M. LE MAIRE.- Merci, Monsieur l’Adjoint. Y a-t-il des questions par rapport à cette délibération ? Madame, vous avez la parole.
    Mme BUCHACA.- Est-ce que c’est un renouvellement, s’il vous plaît, pour un agent déjà existant ?
    M. LE MAIRE.- C’est un poste de contractuel qu’il est proposé de créer pour le Directeur Général des Services.
    Mme BUCHACA.- J’ai demandé si c’était un renouvellement pour le même individu ou si c’était en plus.
    M. LE MAIRE.- Il va y avoir un appel à candidatures. Des candidats vont répondre, et il y aura une appréciation des candidatures.
    Mme BUCHACA.- D’accord. C’est donc un emploi pour un emploi qui existe.
    M. LE MAIRE.- Oui, bien sûr, puisque j’ai indiqué dans le DOB 2018 qu’il n’y aurait pas de créations d’emplois supplémentaires.
    Mme BUCHACA.- Merci.
    M. LE MAIRE.- Je vous en prie, Madame.
    Sur cette délibération, qui est contre ? Personne.
    Qui s’abstient ? Nous notons les abstentions : 6 voix. La délibération est adoptée à la majorité. »

    Lo cigal a retrouvé le texte ci-dessus extrait du Conseil Municipal du 18 décembre 2017. L’adjoint en charge du dossier semblait être plutôt gêné aux entournures et aurait sûrement préféré être loin de l’Ardaillon.
    Vous remarquerez que dans les échanges précédant le vote, le Maire, pourtant juriste d’entreprises, se garde bien de répondre clairement à la question posée par l’opposition. Il se garde bien aussi de dire la raison de cette modification : le contrat du DGS a été retoqué par le Tribunal Administratif pour non-conformité.
    Pas très sérieux tout cela et prouvant l’inexpérience de cette majorité municipale pour gérer une commune, notre commune de Vias.
    Lo cigal invite les électeurs viassois à bien conserver à l’esprit toutes ces péripéties municipales pour réagir en 2020.

  2. un citoyen dit :

    L’opposition d’aujourd’hui à oublié le nombre de DGS qui sont passés sous sa mandature !!
    4 en 5 ans!!!(2009 à 2014 suite au recours de 2008)
    On avait même pas le temps de les voir qu’ils étaient déjà partis!

    • Le Beffroi dit :

      Un citoyen vous dites beaucoup de choses, mais aussi beaucoup de choses incomplètes.
      Aucun DGS recruté par la municipalité précédente n’a été démis de son poste par décision du Tribunal Administratif à la demande du Préfet, aucun.
      Il est aussi a rappeler que l’arrivée à VIAS de Laurent BARSALOU, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait déjà fait l’objet de nombreuses controverses au regard de son parcours professionnel, ses compétences en matière d’utilisation des chiffres et de la comptabilité nationale n’étant pas en cause.

    • Lo cigal objectif dit :

      Affirmation fausse de la part de « un citoyen ».
      Entre 2009 et 2014 trois (3) DGS ont exercé à VIAS.
      Les deux premiers ont obtenu des promotions pour des postes de responsabilité qu’ils occupent encore à ce jour.
      Le troisième a été viré sèchement par la majorité municipale élue en 2014. Il a immédiatement retrouvé un poste similaire dans une commune de l’Hérault.
      A force de vouloir toujours critiquer l’ancienne municipalité, les supporters inconditionnels de l’actuelle finissent par se prendre les pieds dans le tapis !
      C’est d’ailleurs la base simpliste de la philosophie de la majorité municipale actuelle : avant 2014, tout était mauvais ; depuis 2014, tout est formidable …

  3. Pangloss dit :

    Il faudrait rappeler à «un citoyen» l’adage qui dit :« Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage» …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.