Sommes-nous encore dans l’Agglo ?

En parcourant le bulletin de l’Agglo, n°28, de janvier 2018, nous sommes en droit de nous poser la question iconoclaste qui forme le titre de cet article.

36 pages de papier courant, en quadrichromie et tiré à 35 000 exemplaires (ça doit coûter un bras à nos impôts). Mais, en le feuilletant, vous n’y trouverez aucune photo, aucune mention de notre « jeune maire si dynamique » qui pourtant, à ce qu’il paraît, est vice-président délégué au tourisme ; il est vrai que le président de l’office de tourisme communautaire est le maire de Pézenas depuis que notre office de tourisme viassois est devenu un bureau annexe de celui du Cap d’Agde. C’est une compétence qui pouvait être conservée jusqu’en 2020, mais c’est la faute (comme  toujours !!!) à la loi NOTRe.

En fouillant  bien  dans  le bulletin de l’agglo, on finit par trouver quelquefois le mot  « Vias ».

Page 8 dans la rubrique Antenne d’Agde pour les actes d’urbanisme (encore une compétence qui s’en va). Page 9, pour la permanence de la Maison de Service au Public, juste un bout de ligne. Dans la rubrique archéologie, pages 12 et 13, rien sur le travail accompli à la Maison du Patrimoine de Vias par Alain Morini et l’archéologue Céline Pardiés à propos de tous les vestiges trouvés sur le territoire de la commune. Page 22, une indication sur la réserve de Roque-Haute attribuée à Portiragnes. Page 25, juste quelques mots sur la restauration de la côte-Ouest de Vias qui est au point mort malgré les effets de manche lors de réunions publiques où on nous présentait cette restauration comme une œuvre extraordinaire : pour l’instant, c’est la catastrophe : seuls 900m de dune ont été construits et détruits par les coups de mer dans la foulée ! Depuis juin 2015, plus rien !!! Enfin, un tout petit Vias, pour Festa Vino, page 30.

Heureusement qu’une habitante de Vias, Hélène Planet remporte le grand prix jardin du concours des maisons fleuries 2017. Ouf ! L’honneur est sauf.

Pour terminer, et être exhaustif, remarquons que l’ancien maire, Richard Monedero, est cité dans l’article de la page 35 sur l’idée d’un permis de louer intercommunal.

La réponse à la question du titre est bien entendu positive, mais notre place est réduite à la portion congrue. Va falloir se bouger sérieusement et passer de la communication à l’action.

18/1/2018

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sommes-nous encore dans l’Agglo ?

  1. Hélios Sotomayor dit :

    Qui fait quoi ? Combien cela coûte ? Qui paye ?
    Sur l’entretien des 900 mètres d’aménagement en Côte Ouest de Vias, bien mal traités par les tempêtes automnales et hivernales, se serait les services municipaux de Vias qui en assureraient l’entretien –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.