Lettre ouverte à M le maire

Monsieur le Maire,

La tradition veut que le mois de janvier soit celui  des vœux. A “Vias Mon Village” nous allons faire le voeu que 2018 soit l’année où un vent de Raison souffle sur la commune, un vent qui apportera le bien-être chez le plus grand nombre des Viassois.

La tradition veut aussi que janvier soit l’occasion de tirer les leçons du passé.

En 2017, Vous avez à diverses reprises, tenu à l’encontre de Vias Mon Village et de son Président d’alors, des propos erronés.

VMV a en effet demandé une entrevue auprès du cabinet de Présidente de la Région Occitanie, et ne s’en est jamais caché. Contrairement à vous, qui entreprenez de nombreuses actions “en cachette” pour ensuite placer les Viassois et les autorités de tutelle, devant le fait accompli. Dernière en date, vous annoncez en séance du Conseil Municipal du 18 décembre un mouvement de personnel et de nouveaux contrats CDD. Une opération de recrutement curieuse vu que le Tribunal Administratif a pris la décision d’annuler le contrat de travail de votre DGS.

Rappelons que cette démarche de la part de “Vias Mon Village” auprès de la Région avait pour seul objectif de lui transmettre une information juste, claire et de souligner l’aspect disproportionné de vos projets au regard des possibilités financières de la commune. Cela contrairement à vos affirmations de Maire si bien informé que vous êtes, ne pouvez l’ignorer.

Notre analyse, qui semble malheureusement se vérifier au fil du temps, est que la conjonction de la forte progression des charges de fonctionnement de notre commune, et la baisse annoncée depuis 2012 des dotations de l’état ne peut entraîner autre chose qu’une dégradation dangereuse des critères financiers de la commune.

La seule issue étant alors la mise à contribution des Viassois déjà sollicités dès 2017 par l’abandon de la Régie Municipale de la distribution d’eau potable.

Ainsi que “Vias Mon Village” l’a exposé dans une série d’articles d’autres solutions existaient plus respectueuses des intérêts des Viassois.

Mais celle que vous avez choisie présentait, pour vous, l’avantage de dégager une somme non négligeable (supérieure à 1.6 Millions d’€uro) pour équilibrer le budget de la commune. Cette somme était la propriété des Viassois, réservée pour les travaux de réfection et d’entretien du réseau d’eau potable. Vous avez détourné ces sommes de leur destination initiale pour équilibrer un budget que vous ne maitrisez pas.

Nous insistons sur le fait que depuis votre arrivée à la tête de la commune, afin de dissimuler vos difficultés d’équilibre budgétaires, vous avez utilisé les provisions constituées par votre prédécesseur pour le différend qui oppose la commune à VIA-TERRA (ZAC de VIAS Plage). Procès perdu, en cours de liquidation ce qui place Vias en grande difficulté lors des négociations avec l’aménageur de la ZAC Farinette et vous impose d’importantes concessions qui sont fortement préjudiciables aux intérêts des Viassois.

Depuis 2014 et à l’issue de toutes les années de votre mandat l’association des  contribuables a crédité la commune de la note de 0 alors que vous avez hérité d’une situation où la note attribuée à votre prédécesseur était de 15/20 contrairement à vos affirmations lors du Conseil Municipal du 30 novembre.

En souhaitant que 2018 soit l’année de prise de conscience pour tous.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Lettre ouverte à M le maire

  1. BEAUJARD dit :

    Bonjour,
    les finances de la commune sont pourtant grassement alimenté par les résidents estivaux de la cote ouest,alors que les services sont très loins d’être a la hauteur des impositions subies ,route en état lamentable,pas de poste, pas de réception téléphone,collecte des poubelles catastrophique, interdiction de réseau électrique pas de police et cambriolages réguliers d’une zone à l’abandon,sans compter les litiges systématiques avec ces mêmes résidents

  2. Le Beffroi dit :

    Mais Monsieur le Maire va nous expliquer que sa commune est bien gérée mais qu’il a hérité d’une situation catastrophique.
    Quand la mauvaise foi nous gagne, c’est un piege difficile d’en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.