A Vias Plage aussi … les factures d’eau sont arrivées !

A Vias Plage les relevés d’eau SUEZ ont été effectués en avril et les factures arrivent en octobre … première curiosité …

Depuis que Farinette a été dotée de l’eau de la ville au robinet (1982 ZAC Farinette), les abonnés de Vias Plage payent leur eau beaucoup plus cher auprès de SUEZ, c’était un choix du Maire d’alors, Michel SAINT BLANCAT de décharger la commune de la gestion de l’eau en signant une convention avec ce qui était, à cette époque, le groupe « Lyonnaise des Eaux». L’eau était, jusqu’en 2016, beaucoup plus chère pour les résidents de Vias Plage. La majorité municipale a mis désormais fin à cette situation.

Depuis le 1er Janvier 2017 les abonnés du Village règlent l’eau auprès de la Lyonnaise des Eaux au même prix que les abonnés de Vias Plage, c’est-à-dire sensiblement plus cher qu’auparavant.

Par contre, comme les abonnés de la commune de Vias, les habitants de Vias Plage ont vu apparaître une nouvelle ligne sur leur facture : celle de l’abonnement au Syndicat du Bas Languedoc. Avec l’ajout de 39.72€ à la clé.

Une question se pose : Pourquoi Vias adhère-t-il au Syndicat du Bas Languedoc ?

Selon les différentes explications de Monsieur le Maire :

–       C’est l’application de la loi  NOTRe …………………………………….    FAUX

–       C’est l’expression de la solidarité entre communes ……………….   FAUX

En fait, l’adhésion au SBL permet à la commune d’intégrer à son budget les réserves constituées au titre de la distribution de l’eau et de l’assainissement pour l’Agglo, en laissant les dettes au Syndicat  et à l’Agglo !

Plus de 3 millions d’euros sont ainsi intégrés au budget principal et permettent de boucler un budget déséquilibré. Bonne affaire : on cache la poussière sous les tapis, mais l’augmentation du prix de l’eau pèse lourdement sur les foyers viassois.

Cela s’appelle un impôt déguisé, payé par tous, quels que soient leurs moyens financiers.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à A Vias Plage aussi … les factures d’eau sont arrivées !

  1. TOPAZE dit :

    Et pour ce prix à Farinette, tout l’été, nous avons eu les odeurs des réseaux d’assainissement et à présent nous subissons les travaux des réseaux humides…Vous savez ce que les panneaux d’affichage disaient aux touristes c’est fait. Que nenni rien n’était terminé, ce n’était que mensonges, encore une fois.
    Mais à présent les mensonges coûtent cher. Je n’augmenterais pas les impôts a dit le Maire.
    Certes mais le prix de l’eau, oui.
    le prix des activités scolaires, oui
    le prix des activités périscolaires, oui
    le prix de la cantine, oui
    Et ce n’est pas fini….
    Peut-être pourrait-on envisager de diminuer les indemnités de Monsieur le Maire, des adjoints et autres conseillers délégués? Voilà une source d’économie.

  2. Le Beffroi dit :

    A VIAS depuis quelques mois les maisons à vendre sont plus nombreuses et les acheteurs se raréfient.
    C’est cela que Maître DARTIER, maire de VIAS appelle tiré la station vers le Haut!

    • un citoyen dit :

      Des maisons à vendre dans Vias?Plutôt de belles propriétés!!Il est évident que ça ne se vend pas tous les jours!!
      Sinon en dehors dès maisons de village, pas grand chose!
      Excepté des appartements à vocation sociale mais pas à l’accession!!
      Logements sociaux qui étaient prévus par l’ancienne municipalité et qui ont entraîné des pénalités pour non respect des objectifs de 2011 à 2013!!
      C’était ça avant, tirer la station vers le haut??
      Retard heureusement rattrapé par la municipalité en place!!

      La ZAC nord lancée en 2010, puis abandonné jusqu’à avril 2014!
      Heureusement l’amenageur a été désigné en 2017!Par la municipalité en place!!
      Enfin des logements neufs devraient sortir de terre!
      Mais il est encore compliqué de se loger à Vias!
      Espérons que les efforts engagés depuis 2014 inversent la tendance!

  3. Anonyme dit :

    Il est exact que la ZAC font longue est une excellente affaire pour certains propriétaires qui ont acquis il y une quinzaine d’années des terres agricoles et qui par miracle deviennent constructibles contre toute logique d’urbanisme. Une voir ferree au milieu d’un village est un lien fort…..onéreux.

  4. Lo cigal urbaniste social dit :

    Remettons les chiffres à leur place (nombre de logements sociaux ou aidés).
    en 2008, on comptait environ 50 logements sociaux sur Vias.
    en 2014, le total était de 150 (soit X3) grâce à la gestion de Monsieur Monedero)
    Toujours en 2014, ce brave Dartier (jeune maire dynamique soucieux de sa communication) promettait 124 logements aidés pour la période 2014-17.
    en 2017, inauguration de 30 logements aidés (c’est pareil que sociaux, mais certains ont de la difficulté à prononcer ce qualificatif) au lotissement Le Bosc, projet initié pat la municipalité de Monsieur Monedero. Le compte n’y est pas.
    La ZAC de Font-Longue : autre projet d’urbanisme préparé par l’ancienne municipalité avec une superficie de 15ha ; ce brave Dartier , d’un coup de ciseau rageur, réduit la superficie à 7ha et confie, en 2017, l’aménagement à un promoteur privé qui va faire quelque bénéfice … Et là, pour cette ZAC, se pose le problème de l’adduction d’eau potable, d’où cette adhésion controversée mais indispensable au SBL, mais ceci est une autre histoire … d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.