Question de laïcité ….

J’existe depuis 1792 quand les révolutionnaires ont voulu créer un symbole fort de la République en mêlant les couleurs bleue et rouge de la ville de Paris avec le blanc de la royauté,
Je suis portée en sautoir ou en ceinture par les élus de cette République qui est notre système de Gouvernement,
Je représente les valeurs de cette République, ces valeurs que l’on retrouve dans notre Constitution qui est quasiment la seule au monde à inscrire le concept de LAÏCITÉ avec la LIBERTÉ,
Je suis le symbole de la LAÏCITÉ, cette valeur qui ne reconnaît aucune religion, mais permet la pratique des religions à chaque citoyen,
Je suis portée par le Maire, ou ses Adjoints, lors de chaque cérémonie officielle et uniquement celles-là,
Je n’ai pas le droit d’être arborée lors d’une cérémonie religieuse et dans un édifice religieux (église, mosquée, synagogue),
J’étais présente lors des mouvements revendiquant la Liberté,
J’étais avec le député Baudin, le 3 décembre 1851, quand il a été tué en s’opposant au coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte,
J’étais avec les poilus de 14-18 et avec ceux du 17me de ligne en 1907,
J’étais avec le Maire, le Conseil Municipal et les habitants d’Oradour-sur-Glane,
J’étais avec les résistants à l’oppression nazie qu’ils soient FTP ou FFI,
J’étais dans les rues de Paris et des villes de France après les attentats terroristes,
J’étais fière d’honorer la mémoire du général de Gaulle (celui du 18 juin 1940) pour l’inauguration de son mémorial à Vias, le 19 juin 2017,
J’ai eu honte, le dimanche 25 juin 2017, dans l’église de Vias, arborée par l’élu de la République devant l’autel, à côté de l’officiant,
J’ai été humiliée, dévalorisée,
Je me suis sentie trahie, salie par cet acte d’une médiocrité affligeante,

Je suis l’écharpe tricolore de la Mairie de Vias

Origine de la photo : Hérault Tribune

27/6/2017

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Question de laïcité ….

  1. TOPAZE dit :

    Petit rappel à ceux qui ne sauraient pas ou auraient oublié : le port par un maire, de son écharpe tricolore dans une église est illégal parce qu’il ne s’agit pas d’une cérémonie publique: « Le maire porte l’écharpe tricolore avec glands et franges d’or dans les cérémonies publiques et toutes les fois que l’exercice de ses fonctions rend nécessaire ce signe distinctif de son autorité » (quand il agit dans le cadre de sa délégation d’officier d’état-civil, ou dans celle d’officier de police judiciaire). Rappelons qu’une cérémonie publique est une cérémonie organisée sur ordre du gouvernement où à l’initiative d’une autorité publique. Non seulement, le maire n’avait pas le droit de porter l’écharpe tricolore à l’église mais, de plus, le respect de la laïcité, vertu républicaine cardinale, a été bafoué; la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État, a été violée ! Il en va de même dans toutes les activités récréatives, associatives (comme les comités de jumelages…)

  2. Un viassois dit :

    un Maire ne peut-il pas être chrétien ou de n’importe quelle autre religion quelqu’elle soit?
    cette loi est de 1905, nous sommes au 21eme siècle!
    Comment créer la polémique pour pas grand chose!
    Stella Maris ne doit tout simplement pas plaire à l’opposition municipale d’aujourd’hui qui l’avait supprimée lorsqu’elle était en place!
    A chacun sa religion.

    • Un Jacobin dit :

      Un Maire a des droits il est vrai, mais il a aussi des devoirs. L’un des premiers de ces devoirs il est le premier magistrat de la commune, en tant que tel il représente la République qui en est France laïque.
      Il s’agit de la loi de 1905, certes mais réactualisée par divers décrets dont celui du 18 décembre 2000 (décret 2000-1250).
      Le 27 avril 1848 une loi décrété l’abolition de l’esclavage; doit-on remettre l’esclavage en cause car trop ancienne.
      Quant à Stella Maris qui n’est ici qu’accessoire, il s’agit d’une tradition Viassoise qui remonte aux début des années 200 de notre ère. Tradition récente dont apparemment personne ne connaît les fondements.
      Mais cela ne saurait en aucun cas justifier une attitude du Maire en contradiction avec sa fonction.

  3. Foltaire. dit :

    Ici, en Languedoc, notre Histoire est jalonnée de guerres de religion, la croisade des Albigeois et l’extermination des Cathares, les dragonnades sous Louis XIV et la persécution des Protestants ( les Parpaillous)…
    La laïcité, conquête très longuement acquise, permit de garantir enfin la paix civile et la liberté de conscience ; en clair, la laïcité constitue le pilier du vivre-ensemble dans notre société, chacun étant libre de croire ou de ne pas croire. La loi de 1905, en séparant l’Etat et les Eglises, apporta un cadre légal, la France devint un Etat laïque.
    Face aux attentats actuels et aux multiples guerres déclarées au nom d’une idéologie religieuse, la laïcité constitue la valeur de progrès permettant d’assurer la paix dans le monde. Pour l’humanité, c’est le défi du 21ème siècle…
    Il nous appartient, à tous, d’en prendre pleinement conscience et de défendre la laïcité…

  4. Lo cigal laïque dit :

    Dans ce 21me siècle où certains se plaignent que la jeunesse n’a plus de valeurs fondamentales, il est rassurant de lire que d’autres se préoccupent du respect des valeurs de la République.
    Que Dartier, Jordan, citoyen lambda de Vias, aille à la mosquée, à la synagogue ou à l’église ou soit libre-penseur, peu importe, il s’agit du domaine privé et la loi de 1905, comme la constitution de 1958, protège la liberté de pensée.
    Que le Maire de la commune de Vias participe ès-qualités (avec son écharpe tricolore) à un office religieux, nous somme dans le domaine public et il ne respecte pas la loi sur la séparation des Églises et de l’État (celle de 1905).
    Ce n’est pas faire acte de polémiste que de relever cette incongruité : c’est se poser en citoyen respectueux des lois de la République.
    Que le texte date de 1905 n’a aucune importance, le code civil date de Napoléon (du 21 mars 1804), quant aux textes sacrés (Torah, Coran et Bible), ils ont quelques siècles au compteur.

  5. cassot dit :

    ….que fait la police pour retablir l ordre republicain?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.