Référendum : sens de circulation sur les boulevards …

Monsieur le Maire de Vias écrit dans le magazine municipal n°4 sous la rubrique «référendum local » en page7 :
« Cette mise en sens unique (du (ou des) boulevard) ne faisant pas partie du programme pour lequel la municipalité a été élue, et avant d’engager toutes études de faisabilité, la population sera amenée à s’exprimer sur la question au travers d’un référendum local d’ici la fin de l’année 2017 ».
Cette phrase, lue au 1er degré, nous pourrions dire : « Quelle chance pour VIAS d’avoir un maire qui est à l’écoute de ses administrés et attentif aux dépenses de sa commune » !!!
Malheureusement il n’en est rien, ce n’est pas comme cela qu’il faut la lire.
Cette phrase suscite, aux nombreux adhérents de « Vias Mon Village », de multiples questions.
Monsieur le Maire semblerait subitement très attentif à l’opinion de la population viassoise. Ne nous y trompons pas, la raison est fort différente : donner l’illusion. Dans une ville bien gérée, le sens de circulation d’une cité n’émane pas des souhaits de la population mais d’une étude globale réalisée par des cabinets spécialisés. La municipalité de VIAS fait d’ailleurs appel à de nombreux cabinets. Nous ne pouvons que nous étonner que, sur ce sujet, elle ne les consulte pas.
D’autre part, comment pourrait-on croire que Monsieur le Maire est à l’écoute de la population alors que les manifestations et pétitions sont demeurées lettre morte lorsqu’il a décidé de fermer la Halle avec des grilles. Certes, dans son programme de campagne électorale, il avait noté la rénovation du cœur de ville. Mais :
– Jamais il n’avait fait référence à une fermeture de la Halle par des grilles !
– Jamais il n’avait dit aux Viassois que leur village accueillerait des élections de Miss France particulièrement onéreuses pour une commune. A ce sujet, Monsieur le Maire n’a jamais communiqué sur le coût de ces manifestations qui ne sont pas appréciées par de nombreux Viassois,
– Jamais il n’avait dit aux Viassois qu’il supprimerait tous les espaces végétalisés du cœur de ville,
– Jamais il n’avait dit qu’il amputerait les plages avec de si nombreuses et imposantes paillottes,
– Jamais il n’avait dit aux commerçants de la place du 14-juillet que les terrasses seraient soumises à une charte imposée sans concertation.
…La liste pourrait être longue :
– Jamais il n’avait dit que l’entretien de notre commune ne serait plus assuré par des agents communaux ou rattachés à la communauté d’agglomération mais par une entreprise privée. Cela, nous venons de l’apprendre lors du conseil de la communauté d’agglomération qui se tenait à Vias lundi 15 mai 2017. Et de plus, comme il l’a confirmé en réponse à un conseiller, cela fut voté sans aucune discussion avec les employés.
– Jamais il n’avait été dit que les ressources de la Taxe de Séjour seraient abandonnées au profit de l’Agglo.

Une telle gestion de notre commune devrait impliquer que monsieur le Maire soit plus précis, soit beaucoup plus loquace, beaucoup plus clair.
Avant d’entendre parler de référendum, les Viassois mériteraient des explications sur des projets étayés, chiffrés et budgétisés à partir desquels des discussions pourraient être constructives. Pour l’instant, nous ne connaissons que les présentations à grand renfort d’images 3D non contractuelles et sans discussion possible.

31/5/2017

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Référendum : sens de circulation sur les boulevards …

  1. Louis FARDET dit :

    Entre ce qu’il fait alors qu’il ne l’avait jamais dit et ce qu’il n’a pas fait alors qu’il l’avait dit on en perd notre latin.
    Il avait dit qu’il ne voulait pas de recul du trait de la côte ouest,
    Il avait dit que c’était un projet bancal
    Il avait dit qu’il exigerait des brises-lames,
    Il avait dit qu’il ne fallait pas laisser l’Etat décider pour nous,
    Il avait dit ……….
    Ceux qui le croient encore sont de moins en moins nombreux, la fin approche.

  2. Un viassois dit :

    Et la salle de spectacle était-elle prévue dans le programme de l’ancienne municipalité?
    Cette salle n’est-elle pas onéreuse? Non…Enfin ça dépend des points de vue…
    Un référendum avait il été organisé?
    Où était la bonne gestion?
    Mais ça c’était avant…

    • Un contribuable dit :

      Mon cher Viassois,
      Vous êtes décidemment dans le passé. est-il nécessaire de revenir sur la salle de spectacle? Aujourd’hui chacun des Viassois sait que son coût d’utilisation n’est pas celui annoncé par un Maire qui a décidé de porter ses préférences culturelles vers des élections de « Miss » plutôt que l’Ecole Publique et l’Ecole de Musique.
      un Maire qui prétend faire de Vias une station de tourisme haut de gamme mais à ce jour n’a encore rien terminé…

  3. Le campagnol dit :

    La décision concernant la mise à sens unique des boulevards est probablement déjà prise dans le cercle feutré du pouvoir communal…
    En effet, une mise à sens unique implique des comptages de véhicules été/hiver, des études, des simulations…Les sociétés de conseils, spécialistes en la matière, ont dû normalement proposer des conclusions.
    Ce referendum ne serait-il pas bidon ???

    • Rodlaurya dit :

      C’est ce que pensent beaucoup de Viassois. Je n’ai pas pu assister aux réunions pour raisons médicales mais il semblerait que le Maire ait annoncé qu’il le ferait quand même !!!! J’avoue que sincèrement je suis choquée par cette réflexion !! Dans ce cas pourquoi organiser un référendum qui coûtera encore de l’argent aux Viassois.

  4. Lo cigal et le plébiscite dit :

    Amusant comme péripétie municipale.
    Depuis 2014, la majorité municipale actuelle ( 22 élus tous responsables de la politique dispendieuse suivie) multiplie les projets plus ou moins délirants (eux disent structurants), toujours excessifs en coût et plus ou moins assurés par des emprunts qui sont nos impôts de demain (selon les calculs des comptables de la commune, cela ferait plus de 4 millions d’euros en 2016 et près de 4 millions depuis janvier 2017 : va falloir payer tout ça, mon bon monsieur).
    Et tout d’un coup, une crise de démocratie directe vient d’atteindre la majorité municipale actuelle (les 22 élus tous d’accord, enfin on suppose, bien que certains bruits semblent montrer que ce n’est pas si unanime que cela…) : nous allons faire un référendum populaire pour savoir dans quel sens veulent tourner les viassois : soit Béziers-Agde, soit Agde-Béziers sur les boulevards Gambetta et de la Liberté. Comme nous chantions, il y a longtemps : « Tu me fais tourner la tête… »
    Lo Cigal penche pour que le sens de circulation change tous les mois : les mois impairs, on roule dans le sens Béziers-Agde, les mois pairs, c’est l’inverse, comme ça tout le mond est content !!!
    Pour être plus sérieux, ce référendum n’est qu’un plébiscite destiné à donner un peu de crédit à cette majorité municipale de 22 élus qui en manque terriblement (de crédit, c’est-à-dire de sous).
    Donc, laissons le plébiscite à ses auteurs et ce jour-là, allons tranquillement promener au bord du Libron ou peut-être sur la plage de Ste-Geneviève (s’il en reste encore !!!).

    • Lo cigal a le tournis dit :

      Bon, à force de tourner dans tous les sens : unique, giratoire, interdit, lo cigal a enfin compris le sens du référendum. Avant de décider dans quel sens on va tourner (sens des aiguilles d’une montre ou l’inverse), la mairie avec ses 22 élus de la majorité municipale actuelle a informé la population, lors du dernier conseil municipal (tenu le lundi 24 juillet au théâtre de l’Ardaillon, réalisation appréciée de tous), un one-man-show remarquable du Maire avec quelques interventions laborieuses des adjoints et quelques piques bienvenues de l’opposition, le peuple ébahi a appris que la question posée au référendum du dimanche 26 novembre serait la suivante : »Êtes-vous pour ou contre la mise en sens unique des boulevards de la Liberté et Gambetta ? » On pourra donc répondre NON, mais, dans sa grande magnanimité, la majorité municipale actuelle (22 élus de la liste Union Viassoise) a décidé que le résultat du référendum serait seulement un avis !!! Autrement du pipeau !!!
      Quand je vous dis qu’il vaut mieux aller faire un tour aux ouvrages du Libron ce dimanche-là …

      • Rodlaurya dit :

        Donc si je comprends bien un référendum n’a aucune valeur juridique ??? Merci aux personnes compétentes de bien vouloir éclairer ma lanterne (:

  5. Pangloss dit :

    De Gaulle est parti sur un NON à un référendum. Ici, on a entendu M. le Maire dire en Conseil Municipal, qu’il ne tiendrait pas compte du résultat. On se demande donc à quoi va servir ce référendum. La mise en sens unique sera bien énervante toute l’année pour un hypothétique bien-être pendant un mois et demi d’été et pour la satisfaction de quelques résidents du centre-ville qui ne sont même pas sûrs que « leurs » places de parking personnelles ne seront pas squattées par les touristes

  6. WARNET dit :

    je suis allé voter non pour le sens unique des boulevards Gambetta et Liberté. Quelque soit la décision prise en haut lieu par notre élu, il va de soit que le prochain maire qui sera élu à Vias devra se poser certaines questions.
    Comment gérer une commune dont le prédécesseur a gaspillé les fonds publics pour faire des travaux à Vias plage pour attirer des touristes qui ne viendront jamais faute d’argent. Vias n’est pas la côte d’azur. Quand nos trottoirs seront refaits et que nous pourront rouler avec des poussettes doubles sans descendre sur la route au risque de se faire accrocher par une voiture. Ne parlons de l’état des routes Gambetta, général de goys de vrais chemins de terre.
    Combien a couté le macadam de Vias plage pour être démoli après la saison les travaux n’étant pas terminés.
    A quand la mise sous tutelle de Vias vu les dépenses faites par la municipalité.
    Qui va payer la facture en sachant que notre cher président de la rèpublique veut supprimer la taxe d’habitation?
    Quand aux places de parking posez vous les bonnes question messieurs mesdames les élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.