Enfin, le PLU nouveau est arrivé !

Il est sûrement moins gouleyant qu’un Faugères nouveau, mais il faut quand même s’y intéresser.

Après force péripéties, après avoir été refusé deux fois par les services de la Préfecture, après avoir été fait et refait par les bureaux d’études payés par nos impôts viassois (trois bureaux d’étude pour pondre ce document), enfin le PLU nouveau est soumis à l’enquête publique, ce qui signifie que les habitants du village (et les autres s’ils le souhaitent) peuvent faire part au commissaire-enquêteur de leurs observations, remarques et critiques qu’elles soient favorables ou défavorables au projet de Plan Local d’Urbanisme, plan qui va régir les constructions et l’urbanisme de la commune pendant quelques années.
C’est un document primordial dont l’importance n’est pas à démontrer mais il nous semble bien, à Vias mon Village, que la publicité pour l’enquête publique n’est pas à la hauteur de cette importance. Pour une majorité municipale dont une base de fonctionnement est la transparence et l’autre base la communication, c’est un peu riquiqui comme information à la population !!!
Sur le site de la mairie, il faut chercher dans la colonne de gauche le terme « enquête publique » et pour trouver le document PLU il faut aller dans la rubrique actualités…

Vous avez ci-dessous un lien plus direct qui vous amène au PLU et vous donne la possibilité de faire vos observations par voie électronique : vous écrivez un courriel au commissaire-enquêteur.
https://www.democratie-active.fr/commune-de-vias-plu-assainissement/

Mais, nous direz-vous, pour faire des observations, il faut avoir lu le PLU ? Bien entendu, et c’est là que tout cela se complique.
Le Plan Local d’Urbanisme de la ville de Vias, concocté par les trois bureaux d’étude (études payées avec nos sous), sous les directives de la majorité municipale actuelle, est un dossier volumineux qui dépasse les 800 pages (Oups!), vous avez bien lu : plus de 800 pages !!! A ce qu’il paraît que vous pouvez en demander une copie aux services urbanisme de la mairie : au prix de la photocopie, cela va vous faire un peu cher. Plus simple, il vaut mieux télécharger le dossier, partie par partie, sur le site de la Mairie, pour pouvoir le lire à tête reposée (prévoyez quand même un peu d’aspirine car c’est un peu lourd à lire).
Nous vous donnons les différentes rubriques du PLU dans lesquelles vous trouverez beaucoup de verbiage et de remplissage (justifications des honoraires versés aux bureaux d’études) : le seul rapport de présentation fait 360 pages !
COMPOSITION DU DOSSIER DE PLU
Pièce 1 : Le Rapport de Présentation – Partie I
Pièce 1 : Le Rapport de Présentation – Partie II
Pièce 2 : Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables
Pièce 3 : Les Orientations d’Aménagement et de Programmation
Pièce 4 : Le Règlement et les Plans de zonage
Pièce 4.1 : Le Règlement et annexes
P4.1 – Règlement Annexe I. Charte des terrasses
P4.1 – Règlement Annexe II. Retrait gonflement des argiles
P4-1 – Règlement-annexe-III.a Arrêté débroussaillement
P4-1 – Règlement-annexe-III-b zonage-débroussaillement-vias
P4-1 – Règlement-annexe-III-c alea-subi-feux-de-foret-vias
P4-1 – Règlement Annexe III. Prescriptions SDIS Vias
Pièce 4.2 : Le Plan de zonage au 1/10 000
Pièce 4.3 : Le Plan de zonage de Vias et Vias plage au 1/2 500
Pièce 5 : La Liste des Emplacements Réservés
Pièce 6 : Les Servitudes d’Utilité Publique
Pièce 6.1 : La Liste et le contenu des Servitudes d’Utilité Publique
Pièce 6.2 : Le Plan des Servitudes d’Utilité Publique au 1/10 000
Pièce 6.3 : Les Annexes aux Servitudes d’Utilité Publique
Pièce 7 : Les Annexes Sanitaires
Pièce 7.1 : La Notice des Annexes Sanitaires
Pièce 7.2 : Le Plan du réseau eau potable
Pièce 7.3 : Le Plan du réseau des eaux usées
Pièce 8 : Les autres Annexes du PLU
P8.1 – La Liste des lotissements
P8.2 – Le PPEB
P8.3 – Arrêté préfectoral_2007_Classement_Sonore_Voies Ferrees
P8.3 -Arrêté_2014_Arrondissement_Béziers
P8.3 – Carte représentant les secteurs affectés par le bruit Vias
P8.3 – Note classement sonore
P8.6 – Schéma d’Intervention Foncière
P8.7 – Schéma modes doux – Étude Indigo
P8.8 – Mise en œuvre de l’Ad’AP – Transport CAHM – mise aux normes arrêts bus
P8.9 – Note écologique – secteur de la ZAE La Source
P8-10 – Avis_DREAL zac_font_longue_Vias
P8-10 – ZAC Font Longue P4 – Résumé non technique Étude Impact
P8-11 – Schéma directeur – plan de référence
P8-12 – Étude d’implantation portuaire

Vous pouvez toujours essayer de tout lire, mais il se trouve quelques documents plus importants comme par exemple :

  • la pièce 3 : Les Orientations d’Aménagement et de Programmation,
  • les pièces 7.2 : Le Plan du réseau eau potable et 7.3 : Le Plan du réseau des eaux usées,
  • sans oublier une pièce d’anthologie : l’annexe 8-12 intitulée Étude d’implantation portuaire qui étudie l’implantation d’un port fluvio-maritime le long du chenal du Clot (remarquons qu’un marché public a été passé pour étudier la faisabilité d’un tel projet : va encore falloir payer pour savoir si ce projet délirant est faisable !!!).
  • Autre pièce primordiale : la pièce 4 Le Règlement et les plans de zonages. Le territoire de la commune est partagé en zones repérées par des sigles cabalistiques dont la traduction est parfois malaisée. Des zones commençant par U sont dites urbanisées (c’est le village par exemple) ; nous trouvons aussi des zones NU (non urbanisées) et des zones AU (à urbaniser) ; des zones A (agricoles) etc etc Pour un habitant viassois, il faut bien regarder ces plans de zonages qui vont conditionner l’urbanisme du village.

L’enquête publique s’est ouverte le 15 mai 2017 et se terminera le 15 juin 2017, selon l’affiche ci-jointe. Le dossier du PLU est consultable en Mairie aux heures d’ouverture et le commissaire-enquêteur est à la disposition du public à certaines périodes. Comme indiqué plus haut, vous pouvez envoyer vos remarques par courriel ou passer en mairie pour les inscrire sur un registre ou rencontrer le commissaire-priseur à qui vous pouvez aussi envoyer un courrier postal.
Si avec toutes ces possibilités vous ne vous exprimez pas, c’est à désespérer !!! Rappelez-vous que pour l’enquête publique sur la ZAC de Font-Longue il y a eu en tout et pour tout UNE remarque de faite par un viassois…

19/5/2017

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Enfin, le PLU nouveau est arrivé !

  1. Un viassois dit :

    Mieux vaut tard que jamais !!Ceux qui critiquent le « PLUS nouveau d’aujourd’hui n’ont rien fait hier!!
    Enfin Vias bouge!!

    • Lou cigal et lou PLU dit :

      Cela me rappelle les commentaires de la majorité municipale actuelle : « ça, c’est fait ! » que l’on retrouve sur les panneaux d’affichage municipaux ; certains mauvaises langues disent, eux, : « ça, c’est pas fini ! », comme par exemple le boulevard Gambetta, l’avenue de la Méditerranée, la Halle …
      Nous entendons souvent, à chaque intervention publique de cette majorité : « c’est la faute à l’état, les autres n’ont rien fait etc etc » Or, en se promenant dans Vias, n’importe quel viassois (non sectaire) constate qu’il s’est fait pas mal de choses entre 2008 et 2014 (et des choses finies, elles) : le boulevard de la Liberté, les avenues de Bessan et Pierre-Castel, l’Ardaillon (envié par tous ceux qui y viennent), les ateliers municipaux etc etc
      Ce qui bouge surtout à Vias, en ces temps d’économies, ce sont les emprunts souscrits par la majorité municipale actuelle : environ 4 millions d’euros en 2016 et déjà près de 4 millions d’euros depuis janvier 2017. Il va falloir rembourser tout ça et ça risque de faire mal au porte-monnaie des viassois !
      En ce qui concerne le PLU et le reproche fait « aux autres », ce brave PLU a été prescrit par délibération municipale le 22/03/2010 (c’était au temps des « autres ») et l’étude a été menée avec les services compétents de l’État. Les « actuels » ont tout balayé et confié la mise en forme du PLU à des bureaux d’étude privés (et grassement payés par nos impôts). Il y a eu deux refus de la part de la Préfecture pour non-conformité et enfin, nous avons l’ouverture de l’enquête publique au 15 mai 2017 jusqu’au 15 juin 2017.

      Vous avez sûrement remarqué, comme de nombreux viassois, l’absence de publicité autour de cette enquête qui se déroule en catimini, des fois que certains feraient des commentaires désobligeants !
      Bonne lecture du PLU nouveau et n’hésitez pas à faire des commentaires.

    • Un contribuable dit :

      Cher Viassois,
      En avril 2014, toutes les études préliminaires à l’élaboration du PLU avait déjà été réalisées par la Municipalité précédente. Pas au goût de Monsieur le Maire puisque d’autres cabinets d’études ont à sa demande réALIS2 un nouveau document, donc nouvelle facture, en tous points comparable au premier.
      En bref un peu plus d’une année de perdu et quelques dizaines de milliers d’€uro de frais supplémentaires.
      Et vous avez raison mon cher Viassois Vias bouge. Mais Vias bouge beaucoup mais ne réalise pas grand chose jusqu’à ce jour. Mais les finances de la commune se désagrègent régulièrement…..ET Vias n’est pas prêt à recevoir les touristes pour l’été 2017.

  2. Foltaire dit :

    Le PLU remplace le POS (Plan d’Occupation des Sols) et doit être en adéquation avec le SCOT ( Schéma de COhérence Territoriale) du Biterrois…
    Combien de citoyens prendront connaissance de ce document technique, très indigeste, de 800 pages, qui engage l’avenir de Vias pour plus d’une décennie ??? Combien émettront un avis ???

  3. Le BEFFROI dit :

    Un petit coup d’œil rapide, juste pour voir.
    Dès la première page de la présentation on note le manque de rigueur manifeste apporté à la diffusion de ce document;
    En effet il y est annoté que ce document a été approuvé par le Conseil Municipal du 19 décembre 2016. Après vérifications, il semble qu’il n’en est rien, les documents communiqués seraient bien ceux approuvés par le Conseil Municipal du 02 mars 2017, d’ailleurs sans que les documents soient transmis aux conseillers municipaux.
    quand nous disons que la gestion de la Mairie de Vias est un tantinet désordre….
    Enfin il parait qu’il s’agit bien des documents transmis, et enfin acceptés par eux, aux services de l’Etat.
    Viassois ne manquez pas de vous rendre à la Mairie et tenter chacun de savoir ce que vont devenir votre commune et votre village.

  4. Guy SOUTEIRAT dit :

    Et la côte-ouest dans ce PLU?

    NON AU DEMEMBREMENT DE NOS PARCELLES !…

    Le Conseil d’Administration de notre APCOV invite tous les adhérents des 5 ASL qu’elle fédère (LA FOURCHE –LES DUNES – L’OASIS – LE LIBRON – LES PINS) à participer à son Assemblée générale le LUNDI 14 AOUT 2017 à 09 H 00 à la salle de l’ARDAILLON de VIAS – Avenue de BEZIERS ; cette invitation concerne également les adhérents à titre individuel à jour de cotisation 2017. Car, depuis la modification des statuts, tous adhérents dont leur ASL n’ est pas fédérée par l’ APCOV, peuvent y adhérer à titre individuel. « L’ UNION FAIT LA FORCE. »
    Avec à son ordre du jour : La présentation de l’avant-projet Côte Ouest par le Cabinet OBRAS en présence des représentants de la Communauté d’agglomération d’Agde Méditerranée, du Cabinet AGROPARITECH et de Monsieur le Maire de VIAS.
    Le littoral de la côte ouest de Vias dans l’Hérault fait actuellement l’ objet d’ une expérimentation sur la relocalisation.
    On nous dit que c’ est : <>
    Mais permettez nous d’ en douter sur les objectifs au final, ceux de la région et de l’ État avec leur projet de « RACINE II ».
    Trop de monde qui vont en Espagne ne s’ arrête plus. Il faut donc revoir notre littoral pour les accueillir à nouveau. Voilà le sens avoué du 4e vice-président de la région Occitanie Didier CODORNIOU maire de Gruissan.
    Comment ne pas en douter?
    Avec la modification de la loi du littoral qui est cours dont le dernier débat et vote est programmée à la prochaine rentrée parlementaire à l’ automne, à cause du calendrier électoral.
    Cette loi entend soi-disant anticiper les changements du climat et leurs conséquences (avec des reculs côtiers importants) et diminuer les risques, en particulier pour les populations, liées à la submersion marine et aux inondations avec une nouveauté les « ZART ». Alors que des expériences menées sont concluantes, qu’il suffirait la mise en place de brises lames immergées plus au large
    Laisser volontairement les submersions se faire pour que se crée la situation que l’on connaît actuellement, et nous faire accepter leur projet de démembrement de nos propriétés. La preuve du contraire ne nous ait toujours pas apportée.
    Le texte prévoit tout d’abord la création d’une zone de mobilité du trait de côte. L’aspect environnemental n’est pas oublié, mais il s’intéresse avec attention au maintien et à la dynamisation d’une activité économique. Est ainsi prévue la création de zones d’ activités résilientes et temporaires (zart), dans lesquelles est fixée la durée maximale pendant laquelle des constructions, aménagements ou exploitations peuvent être réalisés. Un bail réel immobilier littoral (Brili) y serait ainsi créé.
    Cette proposition de loi incite donc ainsi les personnes publiques, par exemple: les communautés de communes ou encore (EPCI-Établissement Public de Coopération Intercommunale à fond propre, qui seraient volontaires à acquérir des bien situés dans les zones d’ activités résiliente et temporaire (ZART) puis à les remettre temporairement à disposition des particuliers via ce bail réel immobilier littoral, c’est-à-dire une (AOT) autorisation d’ occupation temporaire.
    C’ est à dire qu’ ils nous achèteraient en nue-propriété nos terrains et nous laisseraient la jouissance jusqu’ à notre mort, en clair nos héritiers n’ auraient rien. C’est qu’ on appelle le « DÉMEMBREMENT » , nous perdrions la pleine propriété de nos parcelles, ce qui pourrait être le cas si on nous présentait un projet de PRL même à cession de parcelles (un statut de lotissement) qui nous lierait aux décisions d’une majorité si cette dernière se laissait tenter par une OPA d’un groupe tel que « Pierre et vacances ». Nul doute que nous serions les dindons de leur farce.
    Conclusions: Mise en zone rouge, laisser volontairement les submersions se faire, transformer la zone en ZAD, en préemption, modifier la loi du littoral, et au final leur dictat : PRL ou partez!
    Es-que c’ est cela que vous voulez?
    Pour le collectif: Défense des résidents de la côte-ouest de Vias Hérault
    Guy Souteirat

    • Dumas dit :

      Bonjour Je me présente Mr Dumas membre du bureau de l’ASL le Libron
      suite a votre commentaire je voudrai interpeller l’APCOV sur la situation dans laquelle se trouve notre ASL après l’adoption par la mairie de Vias du nouveau
      PLU c’est a dire la division de celle ci en deux zone une zone NT et une Zone NT Canc comme par hazard cette dernière bordant le camping des Flots bleue
      Il me tarde la reunion du 14 aout pour pouvoir poser une question qui me brule les lèvres qui est la suivante: Que va t’il se passer dans un avenir proche pour les parcelles qui sont dans cette zone NT Canc pourrons nous disposer de nos parcelle comme nous le faisions jusqu’à présent donnation a nos enfants, vente , entretien de nos mobilhomes allons nous nous retrouver dans une certaine réserve fonciere a la merci de ce fameux camping qui va se retrouver sous la menace de la fameuse loi du littoral ? Pouvez vous peut etre me repondre déjà ? Je vous donne malgrés tout rendez vous le 14 aut 2017
      Cordialement Mr Dumas

  5. Le Beffroi dit :

    Un PLU est normalement une chose pensée. Le PLU dessine les prochaines années de la commune. Hors à VIAS le PLU est un ramassis de décisions pas toujours cohérentes entre elles, mais qui tente de définir le lendemain de notre commune, selon une envie, une ambition, mais à aucun moment en fonction des réalités. Pourquoi décider que Vias doit devenir une station balnéaire haut de gamme et pour cela envisager d’investir un minimum de 60 millions d’€uros. Montant inconsidéré au regard du budget de la commune. Budget qui dans les années à venir sera amputé des revenus de la Taxe de Séjour, soit plus de 1 million d’€uro annuel.
    La chose la plus élémentaire lorsqu’il est envisagé pour une collectivité d’investir pour une nouvelle orientation, il est fait au préalable une étude d’impact et de faisabilité, il est aussi mené une concertation avec la population et les intervenant économiques.
    A VIAS que NENNI on établi un Plan local d’Urbanisme qui vise point par point à donner satisfaction à un « Caprice ».
    Il serait bien que les Viassois se mobilisent pour faire connaître leur sentiment sur de nombreux points.
    Pourquoi ne pas demander à « VIAS, MON VILLAGE » de réunir les Viassois par une mobilisation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.