« Comme un arbre dans la ville »

Comme un arbre dans la ville” chantait Maxime Le Forestier au début des années 70….déplorant l’invasion du béton.

A Vias, les arbres trépassent précipitamment où le Maire décide des réhabilitations…

Nous avons déjà évoqué ici la disparition prématurée des tilleuls de la Place des Arènes en 2014. Système racinaire inadapté nous avait alors rétorqué Monsieur le Maire. Et pourtant le tilleul ancien situé à proximité, dans le parc de la maison du Docteur VIEU se porte à merveille.

Ce furent ensuite les arbres sur les placettes Rue des remparts. Les espaces de terre, sans asphalte, sur lesquels ils étaient plantés, étaient, selon Monsieur le Maire, des réceptacles d’excréments canins.

Et en avril 2017, ce sont les arbres plantés sur le parking des écoles, par la municipalité précédente, afin d’offrir un peu d’ombre sur cet espace, qui viennent de disparaître.

Arbres mis en jauge …

Il est vrai que ces travaux dont nul Viassois n’avait entendu parler avant avril 2017 sont soudain devenus indispensables. D’après Radio Vias il s’agirait de satisfaire une demande du Comité Miss France qui aurait déclaré que les conditions d’évolution en 2016 n’étaient pas satisfaisantes au regard du standing de leur prestation.

S’il en est ainsi, nous comprenons mieux pourquoi l’aménagement d’un parc autos nécessite des travaux de terrassement aussi importants. Le lieu doit être d’une parfaite horizontalité et aucun obstacle visuel ne doit venir perturber le regard des spectateurs vers la scène.

Mais alors cela signifierait que les demandes du Comité Miss France seraient entendues par le Maire alors que les Viassois demeurent dans l’attente de nombreux autres travaux évoqués mais à ce jour non réalisés.

Qui peut nous éclairer sur cette énigme ?

Sol arrosé, mais premiers signes de stress hydrique …

22/4/2107

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Comme un arbre dans la ville »

  1. Astérix dit :

    Celui qui travaille dans les espaces verts et qui cherche un emploi auprès de la Mairie à VIAS risque de ne pas être embauché de suite…
    Mais où donc allons nous chercher les sangliers pour repas de fêtes?
    Je vais demandé à PANORAMIX de retrouver sa potion qui fait pousser les arbres et à VIAS nous allons intervenir comme dans « Le Domaine des Dieux ».

    LES ARBRES VAINCRONT ET LES SANGLIERS NOUS MANGERONS!

  2. Lo cigal et le tronçonneur masqué dit :

    Vias bruit d’une rumeur sûrement infondée mais qui doit avoir un fonds de vérité.
    Qu’en est-il ?
    Des arbres, certains âgés, d’autres plus jeunes, sont les victimes innocentes d’un individu (ou d’une équipe) que l’on pourrait surnommer « le tronçonneur masqué » ou même « l’Attila des arbres ».
    De très nombreux arbres en sont atteints par ce syndrome : les tilleuls de la place des Arènes déracinés, exilés et remplacés par d’insipides palmiers qui seront parasités assez rapidement par les larves d’un papillon exotique répondant au doux nom de Paysandisia Archon ; les platanes de l’avenue d’Agde ; les pins de la place de la Treille ; les 10 arbres du parking devant les écoles ; les arbustes des places de la rue des Remparts ; de nombreux arbustes du parking de Farinette etc etc
    La mairie est inquiète et la police municipale sur les dents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.