L’Office du Tourisme où est la cohérence ?

Les élus de la majorité municipale, sous l’impulsion du Maire multiplient les incohérences.

Nous avons déjà pu entrevoir les effets pervers de la distribution de l’eau à Vias confiée à la Lyonnaise  par le biais du Syndicat du Bas Languedoc (SBL)….

A présent, dans le cadre de la loi NOTRe d’août 2015 (encore  une loi qui oblige monsieur le Maire) la compétence tourisme de Vias est effectivement passée à l’Agglomération Hérault Méditerranée au sein du nouvel  Office du Tourisme communautaire «Cap d’Agde Méditerranée». L’Office du Tourisme de Vias n’est plus qu’un bureau d’information de l’office du tourisme, annexe de l’Office du Tourisme Cap d’Agde Méditerranée (Conseil Communautaire 12/12/2016).

Cela était obligatoire ? Non, la ville de Vias avait la possibilité de garder la gestion de la taxe de séjour (environ 1 million d’euros par an) au lieu de la donner gracieusement au nouvel Office de Tourisme.

Pour cela il fallait que nos élus mènent à leur terme les démarches entamées pour obtenir le statut de station touristique classée. Cela aurait permis à notre commune de conserver son autonomie de gestion et de disposer de 1 million d’euros, tous les ans, (soit   environ 10% du budget de la commune) recueillis par le biais de la Taxe de Séjour.

Certes une décision prise en Conseil Municipal le 27 octobre 2016 évoque la possibilité pour la commune de s’opposer au transfert de la Taxe de Séjour.

Mais cette décision se trouve dénuée d’efficacité par le vote du Conseil Municipal qui ratifie le transfert de l’Office du Tourisme de Vias vers l’Office du Tourisme communautaire (voir Conseil Municipal du 19 décembre 2016 : dissolution du budget annexe).

Celui-ci est aujourd’hui créé sous forme d’Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC). Par ce statut il percevra de droit, la taxe de Séjour de la commune de VIAS, et un retour sera fait par décision du Comité de Direction de l’Office du Tourisme Cap d’Agde Méditerranée.

La commune peut : dire à votre bon cœur….La commune étant amputée des recettes de la taxe de séjour, les Viassois devront payer les investissements et la promotion du tourisme réalisés et engagés à ce jour par la commune sous l’administration de Monsieur le Maire :

  •             travaux de raccordement des concessions des plages (1 million d’euros  en 2015) avec le succès que l’on connaît. (9 concessions pour 6 contrats à ce jour)
  •             travaux d’aménagement de l’avenue de la Méditerranée programmés pour plus de 12,5 millions d’euros dont 3,149 millions d’euros en 2017.

La commune s’engage dans des investissements lourds par des emprunts de durée importante, investissements qui doivent engendrer des recettes par l’intermédiaire de la taxe de séjour mais ces recettes seront alors gérées par l’office communautaire !!! Grâce aux touristes de Vias nous risquons donc de donner beaucoup pour récupérer peu. Ce seront donc les Viassois qui paieront toutes les dépenses.

“L’Office du Tourisme Cap d’Agde-Méditerranée” est présidé par Monsieur Gilles d’Ettore, Maire d’Agde et a pour unique vice-président Monsieur Vogel-Singer, Maire de Pézenas.

VIAS, Qui apporte une part importante des revenus de la Taxe de Séjour, est représentée au Conseil d’administration par 3 membres qui sont Monsieur Dartier, Mesdames Corbier et Genieis-Toral sur un total de 24 administrateurs élus.

On peut s’étonner que Monsieur Dartier qui est le Vice-Président au tourisme au sein de l’Agglo depuis 2014 et Maire de la 2ème station balnéaire européenne en hébergement de plein air n’ait pas obtenu au moins une place de Vice-Président du nouvel office du tourisme. Que s’est-il passé ?

Une fois de plus en abandonnant les travaux projetés et les dossiers engagés par son prédécesseur, Monsieur Dartier prend le risque d’endetter gravement notre commune.

  • ABANDON de la régie de l’eau à la Lyonnaise des Eaux par le biais du Syndicat du Bas Languedoc : C’EST FAIT,
  • ABANDON de l’Office de Tourisme et de la taxe de séjour : C’EST FAIT,
  • ABANDON de l’éclairage public et illuminations festives à une société privée Sogetralec Bouygues : C’EST FAIT.

QUE VA-T-ON  ABANDONNER DEMAIN ?

14/2/1017

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à L’Office du Tourisme où est la cohérence ?

  1. V pour Vias dit :

    Jusqu’ou ira cette municipalité ?
    D’Ettore doit bien se frotter les mains et refaire à grands frais une entrée du Cap d’Agde avec l’argent de notre commune…
    Et nous,la municipalité s’endette à tour de bras, à coup d’emprunts certes à taux bas, mais un emprunt + un emprunt = surendettement !
    Va-t-on, finir sous tutelle ?

  2. PAULIN richard dit :

    Il me semble, compte tenu de l’état de délabrement annoncé de notre chère commune, qu’il faudrait également transférer la gestion de la Mairie à un tiers…
    Vous me direz, la mise sous tutelle qui se dessine sera peut être un transfert de compétences honorable …

  3. Couecou dit :

    Sans doute pense t’il abandonner la commune avec ces endettements, nous savons bien que la responsabilité retombera sur les viassois

  4. Guy SOUTEIRAT dit :

    Décentralisation des impôts par une colonne de plus sur l’ avis d’ impôt foncier comme GEMAPI et ré-centralisation du pouvoir des décisions . Adieu la démocratie municipale! Autrefois c’ était un lieu de débats et de participation des citoyens. Peut-être que Monsieur le maire Dartier Jordan ne se rend pas compte que ses amis politiques l’ on cantonné (il n’ y a bien d’ autres qui se retrouvent aujourd’hui dans un placard) pour seulement être le percepteur des viassois qui voient leurs factures d’ eau, de services publics et d’impôts augmentaient. Vivement le changement à Vias.

  5. Sira Danielle dit :

    Il est très généreux avec les deniers de la commune. A grands coups d’emprunts il bouche les trous, et sur ce sujet il est très fort. Si la commune était mise sous tutelle, les Viassois et Viassoises devront mettre la main au porte-feuille, augmentation des taxes, de l’eau etc, ils en ont pris l’habitude depuis que la nouvelle municipalité gère Vias. Ce n’est pas Mr Dartier qui règlera les dettes qu’il aura accumulé durant sa mauvaise gestion de la commune. Il serait temps d’ouvrir les yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.