Au fil de l’eau – volet 2 : « le coût de l’eau (+ assainissement) »

Dans le cadre du problème de l’eau, il est intéressant de faire la comparaison du coût de l’eau (+ assainissement) dans quatre communes de l’agglo Hérault-Méditerranée.

Lors du conseil communautaire tenu à Pézénas le jeudi 19 janvier 2017, il a été voté une délibération concernant le prix de l’eau et surtout son évolution en fonction de la délégation de service public (DSP) octroyée à l’entreprise privée Suez-Environnement. Tout cela entrant dans le cadre de la loi NOTre (loi no 2015-991 du 7 août 2015) qui prévoit que les compétences eau et assainissement passeront obligatoirement à l’agglo en 2020.

Les quatre communes étudiées sont Vias, Montagnac, Agde et Florensac. Elles sont dans l’agglomération Hérault-Méditerranée et ont des organisations différentes quant à l’adduction d’eau et à l’assainissement.

  1. Vias pompe son eau dans la nappe astienne (gérée par le Syndicat Mixte d’Etudes et de Travaux de l’Astien ou SMETA) qui se trouve environ 100m sous les pieds des habitants. Cette nappe, constituée de sables aquifères, affleure au niveau de Florensac, St-Thibéry et s’enfonce vers le sud jusqu’à atteindre la cote -120m sous Valras. L’assainissement des eaux usées de Vias se fait gràce à un tuyau de 4km, passant sous le fleuve Hérault et atteignant la station d’épuration de St-Christ, en bordure de l’Hérault, côté Agde. Les eaux traitées sont ensuite rejetées dans le fleuve Hérault.
  2. Agde est alimentée en eau potable par le Syndicat Bas-Languedoc (SBL) qui pompe cette eau dans les couches du villafranchien (couche géologique plus récente que l’astien) qui correspondent au lit de l’Hérault et de ses affluents principaux comme la Peyne et la Lergue. Alimentation en eau et assainissement (traitement dans la même station que Vias) sont délégués à Suez-Environnement.
  3. Montagnac est alimenté en eau potable par le SBL (donc Suez-Environnement) et la commune possède sa propre station d’épuration qui rejette les eaux traitées dans l’Ensigaud, affluent de l’Hérault.
  4. Florensac, alimentée en eau par le SBL, est en régie municipale.

Les nombres indiqués dans le tableau sont ceux de décembre 2016 pour une consommation de 100m3.

Lors de sa séance du jeudi 19 janvier 2017, le conseil communautaire a validé la volonté de l’agglo d’harmoniser et d’homogénéiser la qualité et les services de l’eau  et de l’assainissement pour les communes et aussi de développer cette harmonisation sur plusieurs années. En clair, nous pouvons comprendre qu’il y aura des modifications des tarifs eau+assainissement sous forme d’augmentations pour la plupart des communes, ces augmentations intervenant sur plusieurs années (par exemple le tarif eau de Vias pourrait passer de 1,2 à 1,9 euros/m³ sur trois ans, soit une augmentation de 58 %).

L’observation des communes de l’agglo montre que seule Portiragnes a tenu à conserver la compétence « eau » en régie municipale, tout en transférant la compétence « assainissement » à l’agglo. Florensac a transféré les deux compétences à l’agglo.

Carte géographique de l’astien (les zones en jaune sont celles où la couche astienne affleure)

Carte montrant tous les forages (privés et publics) pompant dans l’astien (points de couleur)

Carte du réseau SBL (pour satisfaire au besoin de sécurisation de l’apport d’eau à Vias, il faut construire un tuyau de 7 km de long, 1m de diamètre, entre Florensac et Vias)….

6/2/2017

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Au fil de l’eau – volet 2 : « le coût de l’eau (+ assainissement) »

  1. Harry Pouchous dit :

    Bilan des courses : Si on avait maintenu l’eau en régie et si on avait investi dans une station d’épuration (bien moins cher qu’une avenue en forme de piste d’atterrissage pour boeings 747) on aurait pu faire baisser la facture d’eau. (Conserver la prix du m² et faire baisser la partie « traitement des eaux ».)
    Certains ont dû penser que ça avait « moins de gueule » qu’une belle avenue …
    (Peut-être en proposant une station entourée de cocotiers ???)

  2. V pour Vias dit :

    Il y avait des compétences, du personnel, mais le droit régalien de Mr le maire en décide toujours autrement… nous allons donc payer plus cher une eau de qualité moyenne… et un assainissement toujours hors de prix… Bravo !
    Liberté ! Toujours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.