Signal du Sud, esprit Bord de Mer …

Lors de la réunion d’information sur l’aménagement de l’Avenue de la Méditerranée  ces beaux mots, ces  belles expressions furent citées et recitées par l’adjoint en charge de l’urbanisme, rapporteur du projet et approuvées de la tête par Monsieur le Maire.
Un projet, beau sur le papier en images de synthèse, mais jamais présenté avec  de vrais plans. Des images présentant :

  • en arrière-plan peut être des immeubles de Los Angeles
  • des fontaines style Las Vegas….,
  • un éclairage «intelligent » avec des lampadaires « en référence la voile » spécialement dessinés pour Vias,
  • un habillage de l’Office du tourisme «toujours dans l’esprit bord de mer pour que lestouristes voient bien qu’ils arrivent en bord de mer » (pour ceux qui croyaient que Vias était au cœur des Pyrénées !! )
  • au niveau de cet OT, « un rond-point paysager, Signal du Sud, avec une structure fixequi brillera au soleil et que l’on pourra éclairer toute la nuit » 
  • « au sol de très beaux bétons et plusieurs portiques pour structurer la perspective,toujours dans l’esprit vague, bord de mer »

Et on pourrait continuer ainsi longtemps ces citations car nous ne sommes qu’au début de l’avenue de la Méditerranée (esprit bois, béton, pergola, fontaine cristalline (ne cherchez pas c’est nouveau ça vient de sortir !) … esprit très nature, rampe éclairée, donner une modernité, pergolas jalonnant l’espace, mur végétal,  créer un oasis végétal… ») et également « on aura le signal de la mer même si on ne la voit pas »

et oui dans tout ça l’intérêt premier n’est pas la plage et la mer

Nous l’avons déjà vu cet été avec l’amputation de la plage….

Et souvenez-vous dès les premiers mois de son mandat  Monsieur Le Maire supprima la superbe voile qui éclairait le logo de Vias  !!!

Son adjoint lui,  n’a parlé que « d’esprit voile, de référent voile, de signal de la mer »

Lors de  cette réunion nous avons bien compris que Vias passera vite en infrastructure devant Marseillan mais aussi devant les stations balnéaires de la région Alpes Côte d’Azur !!!!
Rien n’est donc encore codé et pourtant on nous annonce un projet chiffré….et quel chiffre : 11millions d’euros. Montant qui sera obligatoirement revu à la hausse d’après des professionnels si le projet est réalisé dans sa totalité.
Mais avec le problème financier, notre plus gros souci, nous Viassois, c’est que tout cela n’a qu’un seul objectif: accueillir les touristes dans le « grandiose ». Le bien être des Viassois c’est secondaire.

A la  question : «  les voies piétonnes et cyclistes que vous prévoyez entre le rond-point de l’Office du Tourisme  comment seront elles reliées au centre-ville ? »

Et bien la réponse fut courte : «  cela se fera plus TARD.… »

Quant aux parkings ils sont hors de ce projet.
Et puis ...

Face au montant des dépenses qui s’accumulent, on ne peut s’empêcher de penser à un autre projet, monté par des animateurs sportifs, soutenu par les parents d’élèves ainsi que par les enseignants de l’école Jean Moulin afin de doter Vias d’une modeste (pour commencer) Ecole de Voile. Ceci afin que les enfants de Vias puissent s’initier aux sports nautiques. Le montant du projet avoisinait les 30 000€ … eh bien ce projet a été refusé par Monsieur le Maire, motif : trop cher !

Notre maire préfère dépenser plus de 350 000 euros pour la halle (dont plus de la moitié pour des grilles à l’utilité et l’esthétique discutables), ou encore plus de 9 millions d’euros pour une avenue digne des Champs Elysées, mais 30 000 euros pour le bien des enfants de Vias : C’est trop cher ! Trop cher ? Ou pas assez pharaonique, car désormais à Vias-city, un projet inférieur à 300 000 euros n’est plus pris au sérieux.

Ah oui mais l’école de voile c’est juste LA MER, LE VENT, LA VOILE, ce n’est plus « l’esprit nature » mais uniquement la NATURE.

02/12/2016

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Signal du Sud, esprit Bord de Mer …

  1. CAZALE Jeanne dit :

    C’est vrai que vouloir créer une ECOLE DE VOILE à Vias, ce n’était pas assez porteur,trop minable, pour la future carrière de notre élu!
    Endetter à fond une commune, en faisant des emprunts pour payer les emprunts, ça, c’est classe!
    Quand les Viassois se réveilleront….. ils n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

  2. FARINETTE dit :

    Un programme à toute épreuve sur 3 années.
    « D’abord on fait des Réseaux humides (Plus important que la 4G nous dit-on), et l’Avenue jusqu’au rond Point des 3 Plages, l’année suivante une Avenue commerçante jusqu’au Front de Mer en sens unique, et la dernière année on fait les itinéraires de dégagements ».
    Si J’ai bien compris l’été 2018 Les véhicules vont jusqu’au Front de Mer mais ne peuvent pas revenir faute de voies aménagées.
    Voilà résumé le sérieux de l’étude qui nous est présenté le 28 novembre à grand renfort d’images de synthèse aussi belles que farfelues.
    Mais plus grave, ce sont ces gens là qui décide et gèrent les affaires de la ville….

    Répondre

  3. La marine dit :

    Il serait temps que les décideurs municipaux remettent les pieds sur terre. Les images de synthèse présentées à l’Ardaillon ne trompent qu’eux-mêmes; pour une bonne et simple raison, c’est que les échelles de grandeur sont fausses, qu’il s’agisse du carrefour des Trois plages ou de l’arrivée triomphale à la plage; la véritable dimension des lieux respectifs ne permettant pas de tels aménagements, à moins de raser tous les quartiers. J’en connais qui seront contents. Quant au sens unique pour les véhicules à partir de la Gendarmerie, il ne verra le jour que lorsque les voies de retour seront réalisées, notamment en contournant le camping du Mas de la Plage.
    Dans le même ordre d’idées, la promenade du front de mer ne sera une réalité indiscutable que lorsqu’elle atteindra la plage du Clot, autrement dit, jamais.
    Enfin, les concepteurs du projet ont-ils pris conscience du fait que la nouvelle avenue de la Méditerranée aboutira à une plage réduite comme peau de chagrin par les tempêtes et de plus en plus privatisée par les différentes concessions ? A quoi serviront donc ces travaux, sinon à faire perdre son charme à notre station, laquelle nécessiterait, certes, un rafraîchissement, mais pas un remodelage hollywoodien !

    • Lo Cigal dit :

      Je vous explique :
      depuis que notre majorité municipale amenée tambour battant par son leader charismatique (« le plus jeune maire de l’Hérault plein de dynamisme », dixit Hérault-Tribune), les bureaux d’étude privés se sont installés à la Mairie et reçoivent des commandes démesurées et dispendieuses.
      Chaque fois que la majorité municipale (co-responsable avec son leader) nous présente un projet pharaonique : la Halle, le pourtour de l’église, le port fluvio-maritime (actuellement disparu des radars), l’avenue de la Méditerranée, la ZAC de Font-Longue, le PADD et son copain le PLU, ce sont, selon les mots charmants du maire : « des images de synthèse en 3D, non contractuelles », autrement dit, ce sont des images pour amuser la galerie, des images qui n’engagent que ceux qui les croient.

  4. Pangloss dit :

    Je suis enthousiasmé par le bien-fondé et la valeur des commentaires . Comme quoi, prendre les Viassois pour des veaux et des imbéciles, ça ne marche pas. La municipalité devrait méditer cela.

  5. PAULIN dit :

    Je ne suis qu’un citoyen lambda qui n’y entend pas grand chose en finance, mais je m’interroge !? Comment notre cher élu, avec une baisse des dotations de l’état de 1.3 millions d’euros sur deux ans (2016-2017), arrive t’il à imaginer que nous allons pouvoir endosser des dépenses aussi pharaoniques ???? ah bin si ….en bon père de famille il va nous faire emprunt sur emprunt…
    C’est très inquiétant!!!, et ce brave homme qui lorgne certainement sur des fonctions plus valorisantes dans un très proche avenir, doit se contrefiche de savoir comment le brave contribuable Viassois va éponger tout cela …..

  6. FARINETTE dit :

    Il faut vite savoir saisir l’occasion. Maison individuelle sur terrain arboré avec piscine située à 50 mètres de la mer, située dans une station bientôt sans concurrence, quartier futuriste, proche du futur plus grand port fluviomaritime du Languedoc, avec complexe sportif en création à 3 minutes à vélo
    Prix: 1 200 000 €uros

    PS: Mais je dois la vendre rapidement avant que les acquéreurs se rendent compte que tout ça c’est du « bidonnage » car avant les projets de notre nouvelle municipalité elle ne se vendait pas 300 000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.