Vias. Côte-Ouest, après la tempête …

Les images parlent d’elles-mêmes, c’est un désastre.

Tempête des 22 et 23 novembre 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les élus avaient parlé ( article du 19.10.2016, sur notre blog).

Mais la mer parle, il faut l’écouter et surtout l’entendre, il y a urgence.

Après cette seconde tempête, le trait de côte a encore reculé ; l’érosion du littoral est conséquente et va se poursuivre. Le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) établi par l’Etat intègre une élévation du niveau de la mer de l’ordre de 60 cm pour les décennies à venir.

Après l’érosion, la submersion marine pourrait frapper tout l’espace littoral de Vias situé à moins de 2 m au-dessus du niveau de la mer.

Cette situation revêt une gravité extrême par suite de l’enjeu social et économique que représente cet espace communal.

La communication municipale, très prolixe sur certains sujets de moindre importance, est actuellement muette sur la protection de notre littoral.

Nous attendons…

26/11/2016

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Vias. Côte-Ouest, après la tempête …

  1. Richaud jr dit :

    Soyons clairs ce n’était pas la tempête mais un simple coup de mer.La tempête dure plusieurs jours successifs et les vagues atteignes 6 mètres. Seuls les enrochements ou les brises lames peuvent assurer une vraie protection.(voir cap d’Agde ) Quand a la montée de la mer il faut que les scientifiques les vrais se mettent d’accord . Quand a nous ne jouons pas les pessimistes ou madame « Soleil »la nature a des caprices mais aussi cycliquement elle se transforme en mal ou en bien. La pollution et le Co2 quand la terre était très boisée et que les incendies duraient et ce multipliaient il devait s’ensuivre une atmosphère au moins autant toxique qu’aujourd’hui mais les médiats n’existaient pas !!!

  2. Un contribuable dit :

    Comme dit RICHAUD Jr: Allons y gaiement. C’est l’argent des contribuables alors comme à la Roulette Russe: JOUONS! Et tant pis si nous avons 98% de chances de perdre….C’est l’argent des contribuables.

  3. Un autre contribuable dit :

    50 000 m3 de sable repartis à la mer (sur 60 000).
    Assurément à la prochaine tempête le peu de dune restant devant le Méditerranée plage partira à la mer avec la conséquence de voir ce camping sous l’eau.
    Peut-être que Madame Chaudoir as raison, le sable dans les petits fonds n’attend que le printemps pour revenir se déposer sur la plage, théorie également avancée par notre bon Maire.
    Une chose est sûre, avant de donner son avis sur Vias, Madame Chaudoir ferait mieux de se préoccuper de sa commune, Portiragnes, où le cordon dunaire a pratiquement disparu.
    Ils n’ont pas l’air ridicule nos élus.

  4. Un contribuable viassois. dit :

    Pour la première tranche des travaux de la Côte-Ouest, le financement a été assuré par l’Europe, l’Etat, la Région, le Département et l’agglo Hérault-Méditerranée à hauteur de 7,9 millions d’Euros. Mais qui va payer l’entretien et la casse actuelle ? Il serait utile de la savoir ; il y a fort à parier que ce sera la Commune de Vias, les contribuables devront mettre la main à la poche…

  5. Ping : La mer : érosion du littoral …. | VIAS, MON VILLAGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.