PATRIMOINE et COMMERCES EN DANGER !

La fin des commerces du centre-ville

La majorité municipale a émis maintes fois le vœu louable de favoriser par tous les moyens le maintien de l’activité économique du centre-ville, en ayant indiqué notamment, lors de la présentation du futur Plan local d’Urbanisme, que toute ouverture d’un nouveau commerce sur le boulevard de la Liberté serait interdite « pour favoriser ceux du centre-ville » !  Décision pour le moins surprenante à l’égard du dit boulevard !

Halle de ViasMais depuis, le vent a tourné. On voudrait tuer les commerçants de la place du Quatorze Juillet que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Jugez un peu: Ce sont d’abord ceux de la halle qui sont dans le viseur. Depuis des décennies, pour ne pas dire depuis toujours, la halle abrite des commerces. Quoi de plus normal ?  Pourtant, à l’annonce des travaux démesurés prévus sur la halle et devant durer 6 mois (sans commentaires) ces commerces vont d’abord se retrouver à la rue puis, une fois les travaux terminés, verront leur occupation des lieux réduite à la portion congrue.

La municipalité leur a-t-elle seulement demandé quels étaient leurs besoins avant de leur imposer pareil régime ?  Non. Pas du tout. Et selon leurs trop rares interlocuteurs, que la halle soit ouverte ou fermée par les futures grilles l’après-midi, il leur sera interdit d’y exposer leurs étals. Ils ne disposent donc d’aucune solution de repli, ni pendant les travaux, ni après. Il convient de noter d’ailleurs que la méconnaissance du tissu commercial du centre-ville par les responsables municipaux est telle qu’ils ignoraient la présence quotidienne d’un des commerçants alors que son étal existe depuis un demi-siècle au moins. Mais ce n’est pas tout ! Il est prévu que les grilles soient fermées à 13 heures, tous les jours.

Mais comment de telles décisions peuvent-elles être prises ?

Ignore-t-on qu’en toutes saisons et a fortiori pendant la saison touristique, la halle et ses commerces ont une position prépondérante dans la vie du centre-ville ?   

Comment peut-on ignorer les va-et-vient des clients entre les commerces de la halle, les bars-restaurants et les autres boutiques ?  

C’est de cette manière que la majorité municipale compte favoriser le centre-ville ? Certainement pas. Cela ressemble plutôt à une exécution en règle, aggravée si l’on peut dire par la nouvelle charte des terrasses qui va, hiver comme été, amputer les cafés de leur atout majeur. 

Notre point de vue est-il assimilable à une prise de position politicienne ?

En mauvais état la charpente ?

En mauvais état la charpente ?

Notre vision de maintenir la halle en son état actuel est-elle ridicule comme voudrait le faire croire M. le Maire ?Absolument pas. Elle n’est que le fruit d’une réflexion logique et mesurée. Mesurée parce que nous estimons que la halle mérite des travaux de rénovation mais surtout pas une reconstruction presque totale qui consiste notamment à refaire la charpente, laquelle est en très bon état comme en atteste la photo prise en ce 29 septembre 2016. Le bâtiment est superbe tel que, et il est incongru d’y ajouter des grilles qui vont alourdir l’élégance de ses arcades et endommager ses pierres millénaires.

Les Viassois, surpris et mal informés, sont en droit de s’interroger. Personne n’a à l’évidence demandé à ce que la halle soit fermée par des grilles. A-t-on imaginé aussi, les soirs de fête, la halle bouclée, vide, sans vie ?

Alors une seule question se pose: POURQUOI ? 

Les Viassois EXIGENT une réponse à leurs interrogations. Une réponse étayée par des arguments solides et indiscutables. A défaut de l’obtenir ils considèreront qu’il s’agit là d’un projet ridicule qui n’a d’autre but que de désertifier le village et mettre à mal tous les commerces de proximité.

7/10/2016

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à PATRIMOINE et COMMERCES EN DANGER !

  1. Astérix dit :

    Notre chef lui il a toujours fait la part belle aux petits artisans et petits commerces. Ils sont toujours au centre de l’animation du village. CETAUTOMATIX le forgeron et ORDRALPHABETIX ont des conversations nombreuses qui animent le village.
    Un village sans commerces traditionnels est un village sans a
    âmes

  2. Pangloss dit :

    Donc, ce qui fait l’originalité et le charme de ce village, par exemple: les coquillages de Roland dégustés à l’apéro le soir sur les terrasses, c’est fichu????? La municipalité a-t-elle conscience qu’elle est en train de tuer l’âme de Vias? Son but????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.