Les flonflons du bal (suite)

Le programme si alléchant de la « nouvelle » fête locale a tenu les viassois en haleine jusqu’à la dernière minute. Des palpitations étaient même perceptibles dans la population, à l’idée de pouvoir enfin danser place du Quatorze Juillet sur des musiques de légende. Paso-dobles, tangos, valses, cha-cha et pourquoi pas slows de nos vingt ans allaient enfin résonner dans cet espace dédié depuis toujours à la fête. Mais de tout cela, rien. Pas une trompette, pas un saxo, pas un piano ne se sont fait entendre. Il faut contenter les jeunes paraît-il et subir en conséquence le diktat des minots. Parce que c’est de cela qu’il s’agit. Le résultat fut à la hauteur des espérances des 14/15 ans: Une cacophonie sans nom et des décibels à la pelle, largement balancés vers l’église Saint-Jean Baptiste qui, du haut de ses 600 ans, n’avait jamais connu pareille agression sonore.

Feu artifice fête vias 2016Les hostilités furent précédées le vendredi à Farinette et le samedi à Vias d’un feu d’artifice qui, comme son nom l’indique, n’est qu’artifice d’un quart d’heure, aussi coûteux que fugace. Et répétitif pour Vias-plage. S’en suivirent des flots de vacarme comme pour faire entendre aux environs que Vias était en fête. Cette qualité musicale nous fait mieux comprendre maintenant pour quelles raisons la fête du 15 août a été reculée à la fin du mois : c’était pour ne pas concurrencer la Feria de Béziers…!

Et une nouvelle question nous vient déjà à l’esprit; est-on certain de pouvoir fêter le Nouvel An, à Vias, le 1er janvier ?

6/9/2016

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Les flonflons du bal (suite)

  1. CAZALE Jeanne dit :

    J’adorais assister à la fête de Vias depuis longtemps. Hélas, j’ai dû partir pour la rentrée de mes loulous, la mort dans l’âme. Espérons que l’an prochain nous aurons une fête de Vias au vrai moment

  2. le rédacteur dit :

    Le lecteur aura remarqué que l’article ci-dessus ne vise nullement le Comité des Fêtes, lequel fait ce qu’il peut avec les moyens qui sont les siens. Avoir changé la date de la fête locale est une grossière erreur dont la responsabilité incombe à la majorité municipale avec la bénédiction du Conseil des Sages. Résultat: un fiasco et une offense aux Viassois.

  3. Montemaggi audran dit :

    La responsabilité du changement de date n’incombe nullement à la mairie, je le dis et le redis, nous au comité des fêtes en avons décidé ainsi.
    la mairie a suivi nos décision et nous a apporté son soutien en payant le concert du vendredi, en déplaçant le deux d’artifice du 15 août pour le vendredi soir et en nous offrant les feux d’artifice du 14 juillet qui n’a pas pu être tiré pour cause de météo pour le mettre le samedi soir au village…
    Certe nous avons manqué de communication pour expliquer le pourquoi du comment, mais le procès d’intention qui est fait à la municipalité pour la fête du village est mal dirigé.
    En tant que President du comité des fêtes j’en assume l’entière responsabilité et vous donne une réponse sur le Facebook du comité des fêtes…
    A bon entendeur…
    Montemaggi Audran
    President du comité des fêtes

  4. Astérix dit :

    Si vraiment, Le déplacement de la date de la fête locale est une idée du Comité des Fêtes il y a un gros problème.
    Pourquoi une association, jusqu’ici très apprécié des Villageois, peut intervenir dans le calendrier des festivités? De plus une décision prise en catimini.
    ABRARACOURCIX notre chef, s’interroge et me glisse dans l’oreille: Dis bien à PANORAMIX de surveiller son stock de potion…….

  5. Sira Danielle dit :

    Lamentable Fête de Vias. Lors de la soirée du 12 août j’étais présente. Un parking vide. Beaucoup de tables mais peu de population. Triste pour ceux qui se sont donner du mal pour cette manifestation. Préparation des repas, vu le nombre de personnes, certainement une grosse perte pour eux. Quant au chanteur David qui c’est donné beaucoup de mal pour animer cette soirée cela était bien triste. J’ai prise des photos donc témoignage à l’appui. Hier j’ai mangé dans un resto au centre ville. Des commerçants dégoutés. Ils n’ont eu aucune com. Le centre ville mort, pertes de recettes pour tous. Quelle idée de déplacer la Fête sur le parking du gymnase. Résultat tous y ont perdus. Que l’on ne vienne pas me dire que c’est la faute des campings, car cela fait des années qu’ils existent, et pourtant la Fête de Vias était bien animée, c’est maintenant morne plaine. Un autre fiasco tout comme la soirée Festa Vino. Jusqu’où
    va descendre Vias ? le fond du trou n’est pas loin. Entre le manque de parking et les manifestions ratées

  6. un viassois dit :

    Toujours les mêmes qui se plaignent…
    Envers et contre tout…

    • Astérix dit :

      Pourquoi vous avez trouvé cela bien. la fête était à son comble….Et monsieur le Maire a eu très peu de temps disponible pour honorer la fête de sa présence…..Bizarre, vous avez dit Bizarre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.