Le bruit des vagues !

Ce fut le titre d’une belle chanson, autrefois, dans les années 60, quand la plage de Farinette ne résonnait que des cris des enfants et des baigneurs. Et malgré l’avènement des postes à transistor, il en fut ainsi longtemps, jusqu’à ces dernières années, avant que, tout à coup, d’autres résonances ne se fassent entendre. Et pas n’importe lesquelles: celles d’un tracto-pelle ! Tracto-pelle sur la plageOui, vous avez bien lu, le tracto-pelle municipal travaille le dimanche sur la plage ! Et le jeudi aussi, tous les jeudis quand s’affiche le cinéma en plein air.

Comme pour les finances, ce n’est pas un rêve, c’est un cauchemar. En ce premier dimanche d’août 2016, alors que la plage est encore envahie de baigneurs, voilà que tout à coup, surgit d’entre les dunes le tracto-pelle municipal. Où va-t-il ? Que fait-il ? Apparemment une après-midi de jeux a eu lieu sur l’espace sportif et le tracto-pelle vient enlever des blocs destinés à maintenir les stands. Il est 17h30 lorsque le ballet de l’engin débute. Il nécessitera plusieurs allers et retours entre les jeux et le parking, accompagné parfois d’un 4X4. C’est ainsi que, pendant plus d’une heure les baigneurs pourront bénéficier du bruit et des fumées des moteurs et, chose hallucinante, devront même les côtoyer au niveau des tapis de sol, le tracto-pelle évoluant contre les dunes, au dessus de ce tapis.

Les jeudis suivants, coucou le revoilà !  Séance de cinéma en plein air. On fait de nouveau appel à l’engin pour apporter le matériel et fixer l’écran. Nouveau ballet qui empoisonne l’environnement. Alors se pose une question essentielle: Sait-on en mairie de VIAS que les dunes de Farinette sont classées « espace naturel remarquable » et qu’à ce titre elles devraient être protégées ?  A Marseillan on verbalise les piétons qui s’y aventurent. Partout ailleurs, de Vendres à Sérignan, elles sont protégées. Mais à VIAS, après avoir subi les outrages de travaux de voirie au printemps, on continue de les piétiner allègrement et on se moque éperdument de la faune et de la flore si fragiles sur ces espaces. On roule en tracto-pelle sur la plage. C’est inacceptable !

Ambiance, ambiance à VIAS-PLAGE !  Amis touristes, venez vous détendre et vous laisser bercer par le clapotis du bord de mer. Vous n’y percevrez même pas le bruit des vagues ! Parce que lundi c’était cours de zumba à 18h. Et en avant la musique, enfin plutôt le vacarme. Tout ça pour amuser quelques gamins en mal d’occupations. Hier mercredi, nouvelle agression sonore: rugby pour les minots et speaker hurlant dans le micro. Si c’est ainsi que l’on veut attirer de nouveaux estivants à VIAS il est certain que la municipalité est dans l’erreur totale.

Ajoutons à ce tableau le déroulé d’un tapis pour handicapés qui est rapidement devenu une piste cyclable. S’il est absolument normal que ce tapis permette d’atteindre le bord de l’eau, il est inutile de l’avoir étendu sans discontinuer de Farinette jusqu’au Libron. Il partage la plage en deux, il est inesthétique et encombrant.

Bref, si vous pensez que les bains de mer vont vous apaiser, mieux vaut prendre la fuite que d’aller à Farinette-plage.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.